Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

Le matériau Kaplight est détectable

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Le matériau Kaplight est détectable

Développée par Knauf industries, cette solution sans noir de carbone a été validée par le Cotrep. -

C’était l’un des engagements volontaires pris en juin 2018 dans le cadre de la feuille de route pour une économie circulaire (Frec) : aller vers des emballages sombres détectables en centre de tri et recyclables. Le spécialiste des barquettes, boîtes et calages en plastique Knauf industries y participe en enrichissant l’offre des solutions disponibles avec le Kaplight. L’industriel déclare l’avoir mis au point sans noir de carbone, sans indiquer toutefois avec quelle alternative. À base de polypropylène (PP) et monomatière, le Kaplight a reçu un avis positif du Comité technique pour le recyclage des emballages plastique (Cotrep) après des tests chez les deux fabricants de tri optique « représentatifs des capacités de tri existantes en France » (NDLR : Tomra et Pellenc). « À ce jour, Knauf industries est le premier et le seul à détenir cet avis technique », assure Arnaud Le Berrigaud, chef de produit chez Knauf industries. Les solutions présentées jusqu’à présent étaient surtout en polyéthylène téréphtalate (PET).

Présent dans le moulage de matières expansées, l’injection plastique et le thermoformage, Knauf industries, filiale du groupe éponyme basée à Wolfgantzen (Haut-Rhin), réalise un chiffre d’affaires de 320 millions d’euros, compte 42 usines dans le monde et emploie 1900 salariés.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Lagnieu célèbre la reconstruction de son deuxième four

Investissements

Lagnieu célèbre la reconstruction de son deuxième four

Verallia a investit 24 millions d’euros dans son usine spécialisée dans les pots et bocaux en verre. - La dimension symbolique était palpable : en présence notamment du préfet de l’Ain Arnaud[…]

18/10/2019 | Verre
Le BPB perturbe autant que le BPA

Sécurité sanitaire

Le BPB perturbe autant que le BPA

Ferrero ne veut plus d’emballages plastique inutiles

Economie circulaire

Ferrero ne veut plus d’emballages plastique inutiles

Violent incendie chez Traidib

Economie circulaire

Violent incendie chez Traidib

Plus d'articles