Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Le couvercle Orbit trouve son premier client français

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Le couvercle Orbit trouve son premier client français

Le légumier d’Aucy détient l’exclusivité pour la France de la solution pour bocaux de Crown. -

Le couvercle Orbit va enfin arriver dans les rayons des conserves en France. Le groupe coopératif Eureden en a négocié l’exclusivité en France pour sa marque de légumes d’Aucy. Il l’a dévoilé lors de sa semaine de l’innovation, fin mars. Il sera utilisé sur la nouvelle gamme « Bien cultivés » de légumes issus d'exploitations certifiées Haute valeur environnementale (HVE). Présenté comme « révolutionnaire » par son fabricant, l’américain Crown, lors de son lancement en 2011, et récompensé par deux Oscars de l’emballage, entre autres, il requiert deux fois moins de force à l’ouverture d’un bocal. Une qualité reconnue lors des tests consommateurs réalisés par le légumier : 91% le trouvent facile à ouvrir, 88%, pratique à utiliser, et il plaît à 98% d’entre eux. Mais sa technicité et le surcroît d’acier nécessaire, facteurs de renchérissement de son coût, avaient jusqu’à présent freiné les conserveurs et confituriers français. Pour mémoire, le produit, qui ressemble à un « twist-off » standard, comprend deux parties solidaires mais indépendantes : un panneau « flottant » au centre, avec son joint d’étanchéité, couvre directement le col du pot et permet le conditionnement stérile sous vide, et un anneau extérieur comporte les crans de serrage. Le dévissage s’opère en deux temps : tout d’abord, l’anneau se desserre, les crans glissent dans les filets du pas de vis et poussent le panneau central vers le haut, provoquant l’entrée d’air et le « pop » caractéristique ; ensuite, le couvercle se dégage naturellement. « Nous sommes fiers d'être la première marque en France à introduire cette innovation sur le marché des produits de longue conservation. Ainsi, d’Aucy retrouve sa position de pionnier sur les ouvertures faciles, se félicite Silvia Rama, chef de groupe marketing d’Eureden Long life. Et, en cas de succès, il arrivera sur d’autres produits de la marque. »

Barquette microcannelée

Par ailleurs, Gelagri - Eureden Frozen Food, la filiale du groupe spécialisée dans les légumes surgelés et les plats cuisinés, propose une autre nouveauté sur le segment des gratins de légumes réchauffables aussi bien au four traditionnel qu’au four à micro-ondes. La barquette utilisée passe en effet du carton plat à la microcannelure, avec toujours un film pelliculé à l’intérieur et, par conséquent, une recyclabilité dans la filière carton. Ce changement s’accompagne d’une suppression de l’opercule et des rebords nécessaires à son scellage. « L’utilisation du carton ondulé nous permet de réduire le poids de 20%, tout en lui conférant une rigidité et une préhension optimales, indique Blandine Coquio, responsable marketing Eureden Frozen Food. Cette évolution a pris du temps car il nous a fallu valider tous les points de vigilance, la tenue à la surgélation et au gratinage, la résistance à des températures élevées, l’absence de transfert des matières grasses…, le tout sans investissement majeur. » Deux références bio sous marques de distributeur (MDD) en bénéficient actuellement, une dans la grande distribution et l'autre chez un spécialiste des surgelés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

L’agroalimentaire lance un cri d’alarme

Profession

L’agroalimentaire lance un cri d’alarme

Plusieurs syndicats professionnels s’inquiètent à leur tour de l’explosion des coûts de production, dont ceux des emballages, et demandent solidarité et compréhension. - La pénurie de[…]

21/04/2021 |
Le CFIA donne rendez-vous en juin

Rendez-vous

Le CFIA donne rendez-vous en juin

Multivac étiquette les pizzas

Economie circulaire

Multivac étiquette les pizzas

Un projet de recyclage chimique en Suède

Economie circulaire

Un projet de recyclage chimique en Suède

Plus d'articles