Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Sécurité sanitaire

Le BPA sans risque pour la santé

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Le BPA sans risque pour la santé

L’EFSA estime qu’il n’y a pas lieu de modifier l’avis favorable rendu en 2006 et confirmé en 2008. -

Le bisphénol A (BPA) ne présente pas de risques pour la santé, affirme l’Agence européenne pour la sécurité des aliments (EFSA). Les scientifiques du groupe sur les matériaux en contact avec les aliments ont conclu « qu’ils n’avaient pu identifier aucune nouvelle preuve qui les amènerait à reconsidérer la dose journalière tolérable (DJT) existante pour le BPA, fixée par l’EFSA à 0,05 mg/kg de poids corporel dans son avis de 2006 et reconfirmée en 2008 », selon un porte-parole de l’Agence. « Les données actuellement disponibles n’apportent pas d’éléments probants concernant une toxicité neurocomportementale du BPA », ajoute-t-il.

Avis minoritaire. Toutefois, un membre du groupe scientifique a exprimé un avis minoritaire mentionnant que certaines études récentes font état d’incertitudes en ce qui concerne des effets indésirables sur la santé à un niveau inférieur à celui utilisé pour établir la DJT actuelle. Bien que ce membre soit en accord avec[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Dr Schär recourt au plastique chimiquement recyclé

Economie circulaire

Dr Schär recourt au plastique chimiquement recyclé

Le spécialiste du sans-gluten va proposer un emballage de pain élaboré par Niederwieser avec DSM et Sabic. - Les lancements d’emballages à base de plastique issu du recyclage chimique ne cessent de se[…]

Quand la SNCF déraille…

Editorial

Quand la SNCF déraille…

L’Europe ouvre les débats sur le Nutri-Score

Profession

L’Europe ouvre les débats sur le Nutri-Score

« Je suis un ambassadeur du juste emballage », explique Arnaud Le Berrigaud

Economie circulaire

« Je suis un ambassadeur du juste emballage », explique Arnaud Le Berrigaud

Plus d'articles