Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Réglementation

Le bois apte au contact alimentaire

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
Le bois apte au contact alimentaire

Une étude scientifique du consortium Emabois confirme que les emballages en pin, en peuplier et en épicéa sont inoffensifs pour la santé du consommateur. - 

 

Il aura fallu six ans pour confirmer ce que beaucoup savaient déjà : le bois est un matériau apte au contact alimentaire, inoffensif pour la santé humaine et, en plus, il possède des propriétés anti-microbiennes. Mais le savoir est une chose, disposer d’études scientifiques et d’outils méthodologiques qui le prouvent en est une autre. C’est tout le sens de la démarche engagée par Emabois, un consortium créé à l’initiative du Syndicat national des industries de l’emballage léger en bois (Siel), avec l’aide de France bois forêt (FBF). « L’emballage en bois est souvent attaqué, injustement, par certains, qui mettent en cause sa propreté, sa neutralité vis-à-vis des aliments ; il était urgent de redire certaines vérités. De plus, la DGCCRF nous avait demandé de remettre à jour la fiche sur le matériau. Les résultats de nos travaux vont maintenant nous permettre d’alimenter le dossier technique », souligne Olivier de Lagausie, délégué général du Siel. En France, c’est un arrêté de novembre 1945 qui autorise l’emploi du bois pour un usage alimentaire ainsi que la note d’information de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) n°2012-93. En Europe, c’est le règlement RCE 1935-2004 qui fait office de référence. 

 

Migration globale et spécifique   

L’étude sur « l’alimentarité » du bois a porté sur deux volets, le premier axé sur la chimie analytique, le second consacré à la microbiologie. Réalisés par une équipe d’universitaires, sous la direction du professeur Michel Federighi, expert[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Quand le design se joue du Covid-19

Profession

Quand le design se joue du Covid-19

Alors que le pays s’adapte aux gestes barrière, certains créatifs s’inspirent de cette période. C'est le cas de l'étudiante Lisa Videau qui a détourné les fameux emballages à[…]

BASF accélère dans les polymères compostables

Economie circulaire

BASF accélère dans les polymères compostables

Nestlé teste le vrac en Suisse

Stratégie

Nestlé teste le vrac en Suisse

Quik’s Potato Products abandonne le détecteur pour les rayons X d'Ishida

Investissements

Quik’s Potato Products abandonne le détecteur pour les rayons X d'Ishida

Plus d'articles