Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Economie circulaire

L’aluminium léger organise son recyclage

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
L’aluminium léger organise son recyclage
Les expérimentations de collecte et de tri menées par le Celaa dans trois départements du sud s’avèrent concluantes. –

Qui a dit que les emballages légers en aluminium ne pouvaient pas être recyclés au même titre que le sont aujourd’hui les emballages en plastique, en verre, en métal ou en papier-carton ? Le Club de l’emballage léger en aluminium et en acier (Celaa), se propose, en tout cas, de démontrer le contraire. Né en 2009, cet organisme qui compte parmi ses membres des utilisateurs d’emballages en aluminium tels que Nespresso (Nestlé) et les fromageries Bel, des fabricants comme Rexam, Alcan et Ball ainsi que des sociétés et des organismes qui s’intéressent à la valorisation de ce matériau comme Veolia Propreté, BCME La Boîte Boisson et France Aluminium Recyclage (FAR) a mené tout le long de l’année 2010 des tests sur la collecte et le tri de ce matériau. « L’objectif était, avant tout, de comprendre dans quelle mesure il était possible et s’il était économiquement rentable de trier l’aluminium léger parmi les autres déchets d’emballage », détaille Marc Teyssier d’Orfeuil, délégué général du Celaa.

 

"Fines". A la différence des bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET) et des cartons, relativement lourds et facilement identifiables sur une chaîne de tri de déchets, les emballages en aluminium léger sont beaucoup plus difficiles à saisir du fait de leur taille et de leur poids. Les professionnels parlent de « fines » d’aluminium pour dénommer ces articles qui, comme les capsules de café, les opercules de yaourt, les barquettes, les canettes de 15 cl ou encore les blisters pharmaceutiques font partie du flux de déchets à trier mais qui, pour les raisons précédemment indiquées, y échappent, et terminent en incinérateur ou en centre d’enfouissement technique. Pour mémoire, l’aluminium est aujourd’hui récupéré grâce à des machines à courants de Foucault. Elles opèrent après que le flux de déchets ait été passé au crible avec des machines dites à mailles de Trommel et que les métaux ferreux aient été extraits à l’aide d’électro-aimants.

 

Valorisation. A l’initiative du Celaa, avec le soutien de quelques personnalités politiques sensibles à la question de la valorisation des déchets comme le sénateur du Lot Gérard Miquel et le députe du Var[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Elopak acquiert Naturepak Beverage

Acquisitions

Elopak acquiert Naturepak Beverage

Le fabricant norvégien d’emballages de boisson en carton renforce son outil industriel en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. - Elopak présente l’opération comme un renforcement de sa présence sur des[…]

15/10/2021 | BoissonsComplexe
Tosca élargit son offre aux produits carnés

Stratégie

Tosca élargit son offre aux produits carnés

L’information sur le BPA dans le collimateur

Profession

L’information sur le BPA dans le collimateur

Paris bannit le plastique de ses cantines

Réglementation

Paris bannit le plastique de ses cantines

Plus d'articles