Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

La Sica ouvre sa station de conditionnement

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
La Sica ouvre sa station de conditionnement

Le site dispose de 31 quais d'expédition.

© Popcorn Communication

Après dix ans de procédures et dix-huit mois de travaux, la coopérative agricole dispose enfin de sa plate-forme logistique à Saint-Pol-de-Léon (Finistère). -

La Société d’intérêt collectif agricole (Sica) de Saint-Pol-de-Léon (Finistère), première coopérative légumière française, connue sous la marque Prince de Bretagne, dispose enfin de sa plate-forme de conditionnement XXL. Après près de dix ans de démêlés judiciaires et dix-huit mois de construction, la station de Vilargren vient d’ouvrir ses portes à quelques centaines de mètres du siège de la Sica. Sur un terrain de 18 hectares, les 7 hectares de bâtiments permettront de centraliser la réception, la préparation et l’expédition de 80 % des volumes de légumes frais de la coopérative, jusqu’ici réalisées par différentes stations réparties sur l’ensemble du Finistère Nord, qui vont devenir des points de collecte. « L’heure est aujourd’hui à la centralisation pour s’adapter à l’agrandissement des exploitations et offrir aux 800 adhérents les mêmes possibilités de diversification et de conditionnement d’une part, et pour gagner en compétitivité et en attractivité d’autre part », explique Marc Keranguéven, le président de la Sica.


Zone d'expédition avec marchandise prête à l’enlèvement.

Intérêt logistique et attractivité

Premier objectif poursuivi avec cet investissement de près de 50 millions d’euros, qui emploie 96 personnes : la diminution des coûts logistiques. Marc Keranguéven fait état d’une économie de 30 % en matière de collecte et d’une réduction de 20 % des émissions de CO2, avec 47 % de camions en moins sur les routes du département. Ensuite, la mutualisation des moyens jusqu’à présent dispersés permettra à la coopérative de s’équiper de nouveaux outils – pesée automatique des têtes de brocoli, mise au froid des salades… – et de gagner en productivité. L’accès à de nouveaux marchés sera aussi facilité par la certification IFS Food, la gestion centralisée de la traçabilité et un agréage uniforme par un organisme extérieur. Troisième but : donner davantage de perspectives à tous les producteurs, certains étant exclus auparavant des possibilités de diversification et de conditionnement. Enfin, les clients y trouveront leur compte : 15 des 31 quais d’expédition sont ainsi réservés aux plus importants d’entre eux, qui représentent 70 % du chiffre d’affaires. Par ailleurs, le site possède une zone de préparation de 5 500 m², avec une capacité de stockage de 6 000 palettes, et une zone d’expédition de 5 600 m², avec des températures dirigées de 4-6 °C en picking et de 6-12 °C en chargement.

Créée en 1961, la Sica est le premier groupement de producteurs de légumes et d'horticulteurs en France, avec 237 000 tonnes de production légumière par an, dont environ 40% commercialisées à l'export. Elle emploie 141 personnes et compte 800 producteurs adhérents. En 2019, elle a réalisé un chiffre d'affaires de 221 millions d'euros.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Leygatech rebondit avec l’économie circulaire

Economie circulaire

Leygatech rebondit avec l’économie circulaire

Les hausses très brutales des matières premières favorisent l’intégration de plastiques recyclés. - Pour Thierry Bonnefoy, peu de chance que le bilan de 2021 ressemble à celui de 2020, un bon[…]

26/02/2021 | BoissonsTous secteurs
Des papiers barrière recyclables chez Mondi

Technologie

Des papiers barrière recyclables chez Mondi

Perle du Nord se convertit au carton

Economie circulaire

Perle du Nord se convertit au carton

Sappi et Syntegon alliés dans le conditionnement form-fill-seal (FFS)

Economie circulaire

Sappi et Syntegon alliés dans le conditionnement form-fill-seal (FFS)

Plus d'articles