Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

L'e-commerce et les solutions durables portent les emballages pour l’agroalimentaire

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
L'e-commerce et les solutions durables portent les emballages pour l’agroalimentaire

Selon Frost & Sullivan, le marché mondial va progresser de 1,2% par an en moyenne d’ici à 2030. -

La réduction de l'utilisation des matériaux et le développement de solutions d'emballage plus durables et plus légères avec des coûts de production moindres sont des facteurs clés pour une progression constante du marché. Telle est la principale conclusion du dernier rapport de la société d’études américaine Frost & Sullivan sur le marché mondial de l’emballage alimentaire et de boisson d’ici à 2030 (Global Food and Beverage [F&B] Packaging Market, Forecast to 2030).

Une forte demande d'emballages légers

L'utilisation de matériaux d'emballage innovants, les avancées en termes de transformation et d’additifs grâce à des améliorations technologiques et une poussée de l'e-commerce permettront de soutenir l'expansion du marché : ainsi, malgré des livraisons en volume en baisse à court terme en raison d'une forte demande d'emballages légers, les ventes devraient augmenter au rythme moyen de 1,2% par an jusqu’en 2030. « Avec les préoccupations croissantes concernant la pollution plastique et les réglementations gouvernementales strictes, les fabricants cherchent des alternatives. Cela aboutit à une augmentation de l'utilisation d'emballages à base de papier et d'aluminium ou d'autres matériaux non plastique comme les végétaux ou résines biodégradables », indique Christopher Shanahan, directeur en charge des produits chimiques, des matériaux et de la nutrition chez Frost & Sullivan.

Plusieurs opportunités

Selon ce rapport, les fournisseurs des secteurs de l’alimentaire et des boissons doivent tirer parti de plusieurs opportunités déterminantes du marché. Sont citées l’exploration des ressources plus écologiquement correctes telles que le plastique issu de l’amidon de maïs ou des produits naturels comme les feuilles de bananier, la création de nouvelles solutions d'emballage avec des matériaux de pointe, l’utilisation du même type de matériau dans plusieurs applications pour réduire les coûts de production, la prospection des marchés émergents d’Asie-Pacifique, du Moyen-Orient et d’Afrique, ainsi que la réduction des coûts de matériel et de transport par la diminution de l'épaisseur des emballages.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Lagnieu célèbre la reconstruction de son deuxième four

Investissements

Lagnieu célèbre la reconstruction de son deuxième four

Verallia a investit 24 millions d’euros dans son usine spécialisée dans les pots et bocaux en verre. - La dimension symbolique était palpable : en présence notamment du préfet de l’Ain Arnaud[…]

18/10/2019 | Verre
Le BPB perturbe autant que le BPA

Sécurité sanitaire

Le BPB perturbe autant que le BPA

Ferrero ne veut plus d’emballages plastique inutiles

Economie circulaire

Ferrero ne veut plus d’emballages plastique inutiles

Violent incendie chez Traidib

Economie circulaire

Violent incendie chez Traidib

Plus d'articles