Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Investissements

Kühne gagne en souplesse avec Schubert

Tiziano Polito
Kühne gagne en souplesse avec Schubert

Le producteur de sauces et condiments a investi dans deux lignes d’emballage robotisées TLM. -

Faciliter les changements de format, augmenter la rentabilité des équipements, réduire le bruit en atelier : les raisons qui ont conduit Kühne à choisir la technologie Schubert sont multiples. L’entreprise basée à Hambourg (Allemagne) a investi dans deux lignes robotisées TLM. Mises en fonction en juillet dernier, elles servent à regrouper et à emballer des bouteilles de sauce barbecue et des bocaux de rémoulade dans huit types de cartons différents. Les vitesses de production atteignent, respectivement, 210 bouteilles et 120 bocaux par minute. Les changements de format ont lieu en vingt minutes au maximum. Auparavant, sur la ligne des bocaux, les employés devaient prévoir un créneau de plusieurs heures pour effectuer ces modifications. Il leur suffit désormais d’intervenir sur les pinces des robots F4, les plaques de magasin de découpes, les découpes elles-mêmes, et les pièces de format des Transmoduls, les navettes qui, sur les lignes de Schubert, transportent les produits d’un point à l’autre de la ligne. Grâce à ce principe de transport en prise positive et au groupage robotisé, effectué au moyen de robots pick-and-place, le bruit dû à l’accumulation des flacons et bouteilles en verre qui se produisait sur la précédente installation est éliminé.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Dr Schär recourt au plastique chimiquement recyclé

Economie circulaire

Dr Schär recourt au plastique chimiquement recyclé

Le spécialiste du sans-gluten va proposer un emballage de pain élaboré par Niederwieser avec DSM et Sabic. - Les lancements d’emballages à base de plastique issu du recyclage chimique ne cessent de se[…]

Quand la SNCF déraille…

Editorial

Quand la SNCF déraille…

L’Europe ouvre les débats sur le Nutri-Score

Profession

L’Europe ouvre les débats sur le Nutri-Score

« Je suis un ambassadeur du juste emballage », explique Arnaud Le Berrigaud

Economie circulaire

« Je suis un ambassadeur du juste emballage », explique Arnaud Le Berrigaud

Plus d'articles