Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Innovation

Kellogg’s utilise la technologie NaviLens pour les malvoyants

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Kellogg’s utilise la technologie NaviLens pour les malvoyants

La marque de céréales rend ses emballages accessibles aux personnes atteintes de déficiences visuelles grâce à un code aux couleurs très contrastées. -

Les informations importantes relatives aux ingrédients ou aux allergènes sont souvent difficiles à lire pour les personnes malvoyantes ou non voyantes. Pour résoudre ce problème, Kellogg Europe recourt à la technologie NaviLens. Le leader des céréales du petit déjeuner annonce ainsi l’ajout sur ses paquets d’un nouveau code, détectable facilement par un smartphone, qui pourra lire à voix haute les informations d’étiquetage. Ce code, qui repose sur des carrés de couleur très contrastés sur fond noir, d’une apparence similaire à un QR code, sera apposé sur la face avant de tous les emballages de céréales Kellogg’s en Europe d’ici à fin 2022. En France, c’est Special K qui inaugurera ce changement, les premiers paquets accessibles à ces personnes étant mis en rayon à partir de janvier prochain.

Détectable jusqu’à 3 mètres

Ce lancement fait suite à un essai mené en 2020 au Royaume-Uni sur les paquets de Coco Pops. Son évaluation par l’organisation britannique Royal National Institute of Blind People (RNIB) a conclu que 97% des personnes interrogées aimeraient voir davantage de fonctionnalités d’accessibilité de ce type sur les emballages alimentaires à l’avenir. La technologie a été développée par l’espagnol NaviLens. Une fois l’application – gratuite – téléchargée, l’utilisateur n’a pas besoin de savoir exactement où se trouve le code pour pouvoir le lire. En effet, un smartphone, dès lors qu’il est pointé vers l’emballage, peut le détecter jusqu’à une distance de 3 mètres. L’utilisateur peut alors choisir de se faire lire à voix haute, dans la langue qu’il a sélectionnée, les informations concernant les ingrédients, les allergènes et le recyclage, ou de les lire sur son appareil à l’aide d’outils d’accessibilité. Ce dispositif, utilisé dans les transports en commun de Barcelone, Madrid et Murcie, en Espagne, est employé pour la première fois dans l’agroalimentaire. « Plus de 30 millions de personnes en Europe souffrent de déficience visuelle et ne peuvent tout simplement pas lire les informations figurant sur nos paquets de céréales, souligne Aura Botorog, directrice du marketing de Kellogg Europe pour les marques de céréales. En tant qu’entreprise défendant l’équité, la diversité et l’inclusion, nous estimons que chacun doit pouvoir faire ses courses de manière plus autonome et accéder à des informations essentielles sur les produits alimentaires que nous vendons. »

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Bio-Fed élargit son offre dans le compostable

Economie circulaire

Bio-Fed élargit son offre dans le compostable

Le fabricant de bioplastiques propose de nouvelles matières pour le thermoformage. - Spécialisé dans les plastiques biosourcés, Bio-Fed lance sur le marché trois grades de M·Vera, l’un de ses[…]

L’économie circulaire au menu du LNE

Profession

L’économie circulaire au menu du LNE

Dernière ligne droite pour Alina

Profession

Dernière ligne droite pour Alina

Un prix pour Koovea lors de la SITL

Profession

Un prix pour Koovea lors de la SITL

Plus d'articles