Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

Ishida pèse et emballe les fruits séchés

Tiziano Polito
Ishida pèse et emballe les fruits séchés

La trieuse pondérale DACS-GN-SE-012 vérifie le poids des préemballés.

Le montpelliérain Il était un fruit a investi dans une ligne complète intégrant pesage, ensachage et contrôle de la qualité. -

Un fournisseur unique pour l’ensemble de la ligne, soit, en d’autres termes, un seul responsable en cas de problème… Telle est la principale raison qui a conduit Il était un fruit à investir dans des matériels Ishida. L’entreprise montpelliéraine s’est lancée, en 2014, dans la production de fruits séchés tels des pommes, des poires, des fraises, des abricots, sans conservateurs ni additifs, pour les enfants. Cinq ans après, le succès est au rendez-vous : 500 tonnes transformées par an ;  une démarche engagée favorisant les circuits courts – 95% des producteurs sont basés en Occitanie – et les produits bio ; une diversification en cours dans le domaine des légumes. Pour faire face à ces nombreux développements, la société a décidé d’internaliser le conditionnement, auparavant réalisé par un sous-traitant. L’entreprise a opté pour une ligne complète se composant d’une peseuse associative, d’une ensacheuse, d’une trieuse pondérale et d’un détecteur de métaux.

Trois fournisseurs 

Trois fournisseurs ont été consultés, mais c’est finalement Ishida qui a remporté la mise, car capable d’assumer seul la responsabilité pour l’ensemble de la ligne. Sur un plan technique, l’associative à quatorze têtes, modèle  RVE-214W-1S-15-SS, se distingue pour sa capacité à assurer une grande fluidité du process et sa précision de dosage. Concernant le premier point, toutes les pièces de contact sont recouvertes d’un revêtement en Inox type C4 qui diminue la surface en contact et empêche l’adhérence du produit sur les parois. En termes de précision, Ishida a proposé un fonctionnement où, sur les quatorze têtes disponibles, treize sont allouées à un produit principal et une à un produit secondaire, déposé en petites quantités et à la main (en photo ci-dessous). Une fois ce dernier dosé, les autres bennes complètent la pesée, ce qui permet d’obtenir des sous ou des surdosages de plus ou moins 0,02 g.

Mouvement intermittent

Ensuite, le produit est conditionné sur une ensacheuse verticale form-fill-seal (FFS) Astro 103S à mouvement intermittent, à une cadence de 30 sachets de 30 g à la minute. Ses mâchoires racleuses évitent que le produit s’immisce dans les soudures. Au besoin, un gaz neutre est inséré dans le sachet pour conserver les produits sensibles à l’oxygène. Côté contrôle, Ishida a installé une trieuse pondérale DACS-GN-SE-012 pour vérifier le poids des préemballés et dans un détecteur de métaux CEIA. En fonctionnement depuis maintenant plusieurs mois, la ligne Ishida produit l’équivalent d’un million de sachets par an, mais sa capacité pourrait être multipliée par six.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Thyssenkrupp Rasselstein se passe du chrome

Technologie

Thyssenkrupp Rasselstein se passe du chrome

Avec Rasselstein CFPA, le sidérurgiste allemand propose un produit de passivation du fer-blanc à base de titane. - Jusqu’à présent, la passivation du fer-blanc utilisé dans les emballages[…]

21/01/2020 | AcierConserves
Une nouvelle identité pour Bosch Packaging Technology

Acquisitions

Une nouvelle identité pour Bosch Packaging Technology

Nestlé investit dans les plastiques recyclés

Economie circulaire

Nestlé investit dans les plastiques recyclés

Un sachet monomatériau pour Knorr

Technologie

Un sachet monomatériau pour Knorr

Plus d'articles