Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

IPC et le CTCPA s'associent dans les plastiques durables

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
IPC et le CTCPA s'associent dans les plastiques durables

© IPC

Les deux centres techniques s’allient aux pôles de compétitivité Plastipolis et Céréales vallée au sein de la plate-forme DIS30. -

Le centre technique industriel IPC et le centre technique agroalimentaire CTCPA viennent d’annoncer l’union de leurs compétences au sein de la plate-forme DIS30 « Ambition plasturgie durable pour 2030 ». En parallèle, les deux entités, l’une dédiée à l’innovation dans les plastiques et les composites, l’autre dans l’agroalimentaire, y compris l’emballage des produits, s’allient aux pôles de compétitivité Plastipolis et Céréales vallée. La plate-forme est cofinancée par l’Union européenne, via le fonds Feder, et la région Auvergne-Rhône-Alpes. La moitié de cet investissement, d’un montant total de 4 millions d’euros, est reversé au site IPC de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). « Sur le long terme, nous souhaitons faire de la région Auvergne-Rhône-Alpes un leader européen des matériaux polymères », souligne Emmanuelle Bouvier, présidente de Plastipolis.

Economie circulaire

L’objectif de DIS30 est de développer et concrétiser des projets de recherche et développement dans les domaines de la durabilité, de l’intelligence et de la sécurité d’ici à 2030, d’où le nom DIS30. « Nous redoublons d’efforts pour répondre aux challenges de l’économie circulaire, y compris dans le secteur de l’alimentaire. Avec la plate-forme DIS30, nous voulons faire évoluer les plastiques vers des matériaux offrant un maximum de sécurité au consommateur, avec la plus faible empreinte carbone possible, à l’horizon 2030 », expose Étienne Bechet de Balan, président d’IPC. Une dizaine de projets dans les domaines du design, de l’écoconception et du recyclage ainsi que dans des nouveaux polymères adaptés ont déjà été identifiés par les partenaires, dont l’un, soutenu par Citeo, vise à faire progresser l’intégration de plastiques recyclés dans les emballages alimentaires. La plate-forme DIS30 doit permettre le développement d’équipements de pointe dès 2019, notamment des outils analytiques et prédictifs. « Avec ces équipements, nous allons réaliser un grand pas sur l’étude des phénomènes d’interaction aliments-emballages. Ils permettent une analyse très fine des substances et identifient les substances inconnues avec une plus grande robustesse », affirme Patrice Dole, directeur de la recherche au CTCPA.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Cenpac accélère dans l’alimentaire

Cenpac accélère dans l’alimentaire

Le distributeur lance « des emballages écoresponsables ». - Cenpac a réalisé un chiffre d'affaires de 126 millions d'euros en 2018, soit une hausse de 4% par rapport à 2017. La[…]

L’écorce d’orange peut emballer d’autres aliments

L’écorce d’orange peut emballer d’autres aliments

Cama progresse et investit

Cama progresse et investit

Steel2Pack récompense une équipe espagnole

Concours

Steel2Pack récompense une équipe espagnole

Plus d'articles