Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Igus met ses matériaux pour l’impression 3D aux normes alimentaires

Tiziano Polito
Igus met ses matériaux pour l’impression 3D aux normes alimentaires

Disponible sous forme de filament, Iglidur A350 est destiné à la fabrication de petites séries de pièces de format ou d’outillages pour les machines. -

La baisse des coûts et le besoin des industriels de disposer de pièces de rechange rapidement sans être obligés de commander une quantité minimale favorisent le développement de l’impression 3D dans les machines d’emballage. Igus, dont l’activité consiste dans le développement et la commercialisation de porte-câbles, de paliers lisses et de pièces techniques en plastique, annonce avoir reçu l’homologation pour le contact alimentaire de l’Iglidur A350. Ce dernier est un matériau plastique pour l'impression 3D dont les principales caractéristiques techniques se résument à l’absence de lubrification, à la résistance aux hautes températures, jusqu’à 180 °C, et à la possibilité d’être nettoyé même avec des produits chimiques.

Pièces d'usure

De fait, le matériau est déjà utilisé dans l’industrie alimentaire pour la fabrication de paliers lisses. Il est désormais disponible en filament, pour être mis en œuvre sur des imprimantes 3D. « Les machines de conditionnement et d'emballage de produits alimentaires sont destinées à des usages de plus en plus pointus et ont donc de plus en plus souvent besoin de paliers lisses et de pièces d'usure de forme spéciale », explique Christophe Garnier, responsable de la division Iglidur chez Igus France. « Nous proposons maintenant notre matériau Iglidur A350 sous forme de tribofilament pour que l'utilisateur dispose d'une liberté encore plus grande lors de la mise au point de son équipement. » Igus assure que son matériau est conforme au règlement européen 10/2011 et aux exigences de l’Agence américaine de l'alimentation et des médicaments (FDA). Sa couleur, bleue, permet de le distinguer plus facilement des denrées alimentaires.

Implanté à Cologne, en Allemagne, Igus emploie 4150 personnes dans 80 pays pour un chiffre d'affaires de 748 millions d'euros. Sa filiale française, qui compte 60 salariés, a réalisé un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros en 2018.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Sonoco rachète le français Can Packaging

Acquisitions

Sonoco rachète le français Can Packaging

Le groupe américain étend sa présence en Europe et met la main sur les brevets de l'Alsacien dans les boîtes de forme en carton. - Les périodes estivales sont souvent l’occasion de rachats inattendus.[…]

05/08/2020 | PapierCarton plat
La Petite Bretonne ensache avec Schubert

Investissements

La Petite Bretonne ensache avec Schubert

Un cadre de référence pour les emballages isothermes

Profession

Un cadre de référence pour les emballages isothermes

Seeberger pèse son café au grain près avec Ishida

Investissements

Seeberger pèse son café au grain près avec Ishida

Plus d'articles