Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

IFP Energies nouvelles et Jeplan unis dans le recyclage du PET

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
IFP Energies nouvelles et Jeplan unis dans le recyclage du PET

Le procédé Rewind PET peut traiter tous les types de déchets à base de PET.

© FPR

L’institut de recherche français et sa filiale Axens vont accélérer le développement de la technologie Rewind PET grâce au démonstrateur du japonais, un pionnier du recyclage chimique du polyester. La solution pourrait être commercialisée d’ici à fin 2022. -

IFP Energies nouvelles (Ifpen), Axens et Jeplan annoncent la signature d’un accord de développement et de commercialisation de la technologie Rewind PET. Ifpen et sa filiale Axens travaillent sur ce procédé depuis 2015. Il repose sur la dépolymérisation « optimisée » du polyéthylène téréphtalate (PET) par glycolyse associée à des étapes de purification spécifiques visant à éliminer tous les composés organiques et inorganiques présents dans les déchets à base de PET, bouteilles – transparentes, colorées ou opaques –, films, barquettes, textiles… Le produit obtenu est un monomère, le bis (2-hydroxyéthyl) téréphtalate (BHET), purifié, prêt à être utilisé pour produire tout type de polyester, des fibres aux résines de qualité alimentaire. De son côté, Jeplan est un spécialiste de l’économie circulaire qui a remis en service la première usine de recyclage chimique de bouteilles en PET, PET Refine Technology, au Japon, d’une capacité de 22 000 tonnes par an. Il a également démarré en 2018 une unité de démonstration de 2000 tonnes par an, Kitakyushu Hibikinada Plant (KHP), axée sur le recyclage de textile en textile.

Une offre globale

C’est justement sur ce démonstrateur que les trois partenaires s’appuieront pour accélérer le développement de la solution Rewind PET. Ils visent une commercialisation du procédé par Axens à l’échelle mondiale d’ici à fin 2022. « Au-delà de la licence, Axens proposera aux clients de Rewind PET une offre globale, de la livraison d’unités modulaires clé en main à un soutien complet à l’opération de ce nouveau procédé », précise Jean Sentenac, Pdg d’Axens. Dans l’intervalle, les trois entreprises « continueront à travailler en étroite collaboration avec les acteurs de l’emballage et des industries textiles pour valider la qualité du PET recyclé, en veillant à ce que l’ensemble de la chaîne (procédés et logistique) soit sûr, robuste et économiquement viable, et mettre en place les premiers projets industriels », indiquent-elles dans un communiqué commun.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le LNE fait le point sur le contact alimentaire

Profession

Le LNE fait le point sur le contact alimentaire

La journée du 15 octobre se tient intégralement en visioconférence. - « Sécurité et innovation des matériaux au contact des aliments » : tel est le thème de la journée[…]

Uncle Ben’s a rendu l’âme

Profession

Uncle Ben’s a rendu l’âme

Un consortium pour le recyclage du polystyrène en France

Profession

Un consortium pour le recyclage du polystyrène en France

Emballage papier et indice carbone chez Upfield

Economie circulaire

Emballage papier et indice carbone chez Upfield

Plus d'articles