Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Economie circulaire

Herta s’engage sur l’emballage

Arnaud Jadoul
Herta s’engage sur l’emballage

La marque de charcuterie de Nestlé supprime le PVC de ses barquettes et intègre de la matière recyclée. -

Première entreprise signataire d’un accord collectif avec les pouvoirs publics dans le cadre du programme national pour l’alimentation (PNA), en février dernier, Herta approfondit sa démarche « Herta s’engage », initiée en 2001, et place la préservation des ressources naturelles au cœur de ses objectifs. En novembre 2011, la marque de Nestlé avait lancé sa première barquette de jambon en polyéthylène téréphtalate amorphe (APET). Cette conversion du polychlorure de vinyle (PVC) vers l’APET s’est poursuivie depuis. « Ligne par ligne, chaque transformation étant un projet en soi », indique Carole Bras, responsable du marketing pour la charcuterie, car les modifications impactent non seulement le thermoformage et le scellage mais aussi la découpe des barquettes, l’APET étant plus cassant que le PVC ; en outre, il ne présente pas les mêmes caractéristiques d’étanchéité à l’oxygène. Ainsi, fin 2013, toutes les barquettes de jambon étaient passées à l’APET, « ce qui représente 150 millions d’emballages par an », précise Carole Bras. Les prochaines familles de produits bénéficiant de cette évolution seront celles des croque-monsieur et des lardons. « Mais il n’y a pas d’objectif chiffré en ce qui concerne la sortie définitive du PVC sur toutes nos gammes », annonce la responsable. En parallèle, Herta a introduit 20% de matériau[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Multisac découpe avec Comexi

Investissements

Multisac découpe avec Comexi

Le fabricant d’emballages souples a investi dans une S1 DT. - Une machine pour en remplacer deux et produire encore plus vite… Multisac n’a pas eu à réfléchir longtemps lorsqu’il a[…]

06/12/2019 | PlastiquesProduction
La filière de l’emballage carton s’alarme de l’amendement « vaisselle réemployable »

Economie circulaire

La filière de l’emballage carton s’alarme de l’amendement « vaisselle réemployable »

LPR aide Saint Louis sucre à automatiser ses flux

Investissements

LPR aide Saint Louis sucre à automatiser ses flux

Korozo à la conquête de l’Europe

Acquisitions

Korozo à la conquête de l’Europe

Plus d'articles