Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

Friweka augmente la cadence avec Ishida

Tiziano Polito
Friweka augmente la cadence avec Ishida

Les produits lors de la sortie de la machine.

Le producteur de boulettes de pomme de terre a remplacé deux operculeuses semi-automatiques par une QX-775 Flex. - 

 

Trois millions de boulettes de pomme de terre : tel est le volume produit chaque semaine par Friweka sur le site de Weidensdorf en Saxe (Allemagne). L’entreprise allemande souhaitait néanmoins augmenter davantage la cadence de production, notamment les étapes de conditionnement effectuées au moyen de deux operculeuses semi-automatiques. Les boulettes sont en effet conditionnées en sachet ou en barquette operculée, sous atmosphère protectrice (MAP). La société a investi dans une operculeuse automatique QX-775 Flex de marqua Ishida. A la clé, une augmentation de la production de 25 % mais surtout une seule machine à la place de deux. L’équipement mesure 3114 mm de long pour 1340 mm de large. « Nous souhaitions acquérir une machine puissante et robuste avec un grand potentiel d’expansion future. De plus, elle ne devait pas prendre trop de place dans notre atelier. » indique Christian Möhr, responsable du département valeur ajoutée chez Friweka.

15 cycles à la minute 

L’operculeuse peut traiter simultanément jusqu’à 6 barquettes à la vitesse de 15 cycles/minute. Les opérations de vide et de réinjection de gaz - typiques de l’operculage automatique sous MAP - sont effectuées individuellement, pour chaque barquette, ce qui permet d’aller plus vite. Deux formats de conditionnement sont possibles : 500 g destiné aux GMS et 1,9 kg pour la RHF. Afin de faciliter les changements de format, Ishida a prévu un chariot d’outillage motorisé qui facilite la tâche sachant que cette partie de la machine est lourde et qu’elle est située en hauteur. Côté contrôle de qualité, le constructeur japonais propose un système de vérification en continu du mélange de gaz - composé d’azote et de dioxyde de carbone - présent dans les barquettes.  Si celui-ci n’est pas conforme, la machine s’arrête. Enfin, la conception hygiénique « ouverte » de la machine autorise l’accès immédiat pour effectuer un nettoyage rapide et facile.  «Trois mois après son installation, la QX-775 Flex augmentait de 25 % l’efficacité du process. Et son fonctionnement requiert un opérateur en moins. Nous avons aussi noté une sensible économie de film », conclut Christian Mehr, décidément satisfait de son achat. 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Maître Coq veut optimiser ses emballages

Economie circulaire

Maître Coq veut optimiser ses emballages

La marque du groupe LDC se dote d’une charte pour améliorer ses barquettes, sachets, films et étuis sur le plan environnemental. - Comment entrer davantage dans un modèle vertueux qui préserve la qualité[…]

25/09/2020 | PapierCarton plat
La Seine-et-Marne va accueillir la première usine européenne de PLA

Economie circulaire

La Seine-et-Marne va accueillir la première usine européenne de PLA

Stratus Packaging lance un film compostable pour sachets flowpack

Economie circulaire

Stratus Packaging lance un film compostable pour sachets flowpack

[Covid-19] Le CFIA est annulé

Profession

[Covid-19] Le CFIA est annulé

Plus d'articles