Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

Feu vert pour la Sica de Saint-Pol-de-Léon

Henri Saporta

Sujets relatifs :

,
Feu vert pour la Sica de Saint-Pol-de-Léon

© Sica de Saint Pol de Léon © Marcel Mochet

Le tribunal administratif de Rennes a rejeté les derniers recours. -

Après des années de procédures, la société d'intérêt collectif agricole (Sica) de Saint-Pol-de-Léon (Finistère) va enfin pouvoir construire sa plate-forme de conditionnement. Ainsi en a décidé le tribunal administratif de Rennes (Ille-et-Vilaine) qui a rejeté un dernier recours de l’association de défense de l'environnement "Kermorus Vilar Grenet" et d'un riverain opposés au projet. Exigeant une étude d’impact tout en estimant que l'arrêté du maire était entaché d'irrégularités, les requérants réclamaient l'annulation d'un permis de construire accordé à la coopérative légumière par le maire de Saint-Pol-de-Léon le 5 novembre 2015, pour la construction d'une plate-forme de près de 7 hectares de bâtiments représentant une emprise totale de 18 hectares. "Les requérants (...) ne démontrent pas que le maire de Saint-Pol-de-Léon aurait commis une erreur manifeste d'appréciation en n'interdisant pas le projet de la Sica ou en ne l'assortissant pas de prescriptions supplémentaires", souligne tribunal.

Victoire

L'entreprise a salué le jugement évoquant "une victoire pour la Sica après sept ans de démêlés judiciaires". La coopérative avait obtenu un premier permis en septembre 2011, mais les travaux avait été suspendus dès novembre en vertu de la loi littoral."Nous allons enfin pouvoir développer un outil structurant et innovant pour améliorer l'attractivité et la compétitivité de notre filière", a souligné Marc Keranguéven, son président.
  
Implantée à Saint Pol-de-Léon, la Sica est le premier groupement de producteurs de légumes et d'horticulteurs en France avec 250 000 tonnes de légumes par an, dont 40% commercialisés à l'export. La coopérative, qui emploie 120 salariés et compte près de 700 exploitations et 90 producteurs adhérents, a réalisé un chiffre d'affaires de 205 millions d'euros en 2017.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Pour une réforme de la DDM

Profession

Pour une réforme de la DDM

"Too Good To Go” lance la pétition #ChangeTaDate pour lutter contre le gaspillage alimentaire. - Le constat est connu, mais la réponse tarde à s’imposer. En confondant date limite de consommation (DLC) et[…]

Guelt fête ses 40 ans et investit

Guelt fête ses 40 ans et investit

Un trophée pour l'effet lotus

Concours

Un trophée pour l'effet lotus

Mondelez s’engage pour 2025

Mondelez s’engage pour 2025

Plus d'articles