Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

E.Leclerc continue sa chasse au plastique

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
E.Leclerc continue sa chasse au plastique

Les agrumes Marque repère/Panier du primeur sont désormais proposés dans des sachets en papier.

En même temps qu’il s’engage sur une offre plus responsable de fruits et légumes à ses marques, le distributeur en a retravaillé les emballages. -

E.Leclerc a fait de la chasse au plastique superflu l’une de ses priorités. En cette fin d’année, parallèlement à un renforcement de ses exigences en termes de qualité, d’environnement, d’origine et de traçabilité « pour favoriser de meilleurs pratiques agricoles », l’enseigne renouvelle les emballages de ses marques propres du rayon fruits et légumes Marque repère, Panier du primeur et Bio. Depuis 2109, un premier travail avait concerné une cinquantaine de produits. L’extension de la démarche permettra de supprimer près de 400 tonnes de plastique par an.

Sachet papier

Plusieurs solutions sont adoptées. Pour les agrumes, « premier secteur contributeur d’emballages plastique sur le rayon » selon l’enseigne, Marque repère adopte un sachet en papier recyclable, labellisé FSC, avec une fenêtre en fibres de bambou. « Des emballages qui font de Marque repère la première marque en Europe à proposer un emballage recyclable et zéro plastique sur cette gamme ! », proclame l’enseigne. Ce sont 250 tonnes de plastique qui sont ainsi économisées sur un an pour l’ensemble des agrumes, soit une vingtaine de références. Les pommes de terre Bio village sont aussi concernées, « soit une économie estimée à 33 tonnes de plastique par an », selon E.Leclerc.

Ruban

L’initiative complète le remplacement de sachets par de simples rubans sur les poireaux Bio village – qui représente une réduction de 2 tonnes de plastique par an –, le radis noir, le chou rouge, le melon, les courges butternut, le concombre, le potimarron et le céléri rave, toujours à la marque Bio village. Les bananes vont également y passer progressivement, pour une économie de 36 tonnes par an.

Barquette carton

Pour les tomates Panier du primeur, depuis l’été, elles sont proposées dans une barquette en carton. Bilan : 60 tonnes de plastique en moins sur un an. Ce format sera utilisé début 2021 pour les pommes Panier du primeur. Le distributeur anticipe un gain annuel de 17 tonnes de plastique. Enfin, après des tests réalisés dans certaines régions, les avocats Bio village vont être conditionnés dans des étuis eux aussi en carton sur tout le territoire. De quoi éviter 4 tonnes supplémentaires de plastique.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Ferd étudie l’introduction en Bourse d’Elopak

Stratégie

Ferd étudie l’introduction en Bourse d’Elopak

Le fonds norvégien cherche à ouvrir le capital du fabricant de briques pour accélérer son développement. - Elopak bientôt en Bourse ? Telle est la piste explorée par Ferd, le fonds[…]

19/01/2021 | BoissonsComplexe
Une patronne pour Sig en Europe

Carnet

Une patronne pour Sig en Europe

Huber Packaging passe sous pavillon mexicain

Acquisitions

Huber Packaging passe sous pavillon mexicain

Vaisselle à usage unique ou réutilisable, une ACV rebat les cartes

Profession

Vaisselle à usage unique ou réutilisable, une ACV rebat les cartes

Plus d'articles