Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Réglementation

Du carton pour les tomates de Solarenn

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Du carton pour les tomates de Solarenn

La coopérative bretonne vend actuellement 20% de sa production en préemballé. -

Dans le cadre de la loi dite Antigaspillage pour une économie circulaire (Agec), Solarenn adopte à son tour un emballage entièrement en carton pour sept références de fruits et légumes. Implantée à Saint-Armel (llle-et-Vilaine), la coopérative a opté pour une barquette en carton ondulé fermée par une coiffe imprimée en carton compact ajouré conçue par DS Smith. Les contenances proposées sont le 250, 350, 400 et 500 grammes. Société du groupe Emballage technologies, ETpack, installé à Quimper (Finistère), a assuré la mécanisation. Déclinée à partir d’une Ecowrap ETW201, la ligne est conçue pour assurer des changements de format rapides afin de répondre aux attentes de la grande distribution. Solarenn indique que sa production est vendue à 80% en vrac et 20% en préemballé. L’emballage s’impose alors pour distinguer le « sans pesticide » et le label Haute valeur environnementale (HVE). Solarenn compte déployer ces nouveaux emballages sur l’ensemble de la production en[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Dr Schär recourt au plastique chimiquement recyclé

Economie circulaire

Dr Schär recourt au plastique chimiquement recyclé

Le spécialiste du sans-gluten va proposer un emballage de pain élaboré par Niederwieser avec DSM et Sabic. - Les lancements d’emballages à base de plastique issu du recyclage chimique ne cessent de se[…]

Quand la SNCF déraille…

Editorial

Quand la SNCF déraille…

L’Europe ouvre les débats sur le Nutri-Score

Profession

L’Europe ouvre les débats sur le Nutri-Score

« Je suis un ambassadeur du juste emballage », explique Arnaud Le Berrigaud

Economie circulaire

« Je suis un ambassadeur du juste emballage », explique Arnaud Le Berrigaud

Plus d'articles