Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Des pailles chez Panzani

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Des pailles chez Panzani

© Alex Block

La marque de pâtes alimentaires propose une alternative au plastique. -

La prochaine interdiction des pailles en plastique suscite des vocations. Panzani, la marque française de pâtes alimentaires du groupe Ebro Foods, lance sur le marché une paille en pâte, baptisée Panza paille. Fabriquée à partir de blé et d’eau, et contenant donc du gluten, cette paille est présentée comme « 100% naturelle », « entièrement biodégradable et compostable ». Selon le leader du marché des pâtes, elle tient une heure dans les boissons fraîches et à température ambiante. En revanche, elle est déconseillée dans des boissons chaudes, car elle ramollirait et pourrait même cuire. Elle va être rapidement disponible chez les grossistes du circuit hors domicile et les cash & carry, puis dans les bars et restaurants. Pour le moment, Panzani ne propose qu’un format, droit, de 25 cm de longueur et de 7,4 mm de diamètre, de la couleur de la pâte classique, jaune. Fabriquée en Italie chez un sous-traitant de la marque, la Panza paille sera conditionnée en sachet – en plastique lui aussi, bientôt « 100% biodégradable et compostable » – de 60 unités, vendu 2,15 euros hors taxe.

Dans le même temps, Panzani ouvre une plate-forme Web de cocréation et d’informations. Professionnels et particuliers pourront éventuellement imaginer des colorations ou d’autres formes.

Alors des pailles, oui, mais des Panzani !

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Pâques inspire Raffaello

Pâques inspire Raffaello

La marque de confiserie à la noix de coco de Ferrero propose une édition limitée illustrée par Adolie Day. - Pour Pâques, Raffaello a fait appel à l’illustratrice Adolie Day pour revisiter[…]

19/04/2019 | DesignCarton plat
Greenpeace interpelle Nestlé sur le plastique

Greenpeace interpelle Nestlé sur le plastique

Huhtamaki s’engage davantage dans l’économie circulaire

Huhtamaki s’engage davantage dans l’économie circulaire

L’affaire de la viande de cheval se conclut avec de la prison ferme

L’affaire de la viande de cheval se conclut avec de la prison ferme

Plus d'articles