Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Economie circulaire

Des applications plus nombreuses pour le recyclage chimique

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Des applications plus nombreuses pour le recyclage chimique

Le film multicouche PA/PE de Viscofan est destiné au segment de la viande.

© Javier Ederra

Paccor, Sealed Air, Viscofan et Greiner Packaging annoncent le lancement d’emballages rigides et souples, mono- et multicouches, totalement ou partiellement en PP, PE et PA "circulaires". -

Pour la viande, des préparations déshydratées ou des applications non-alimentaires, des solutions en plastique recyclé selon des procédés chimiques, fruits de collaborations entre fabricants d’emballage, start-up du recyclage et groupes pétrochimiques, sont régulièrement annoncées. Au cœur de ces avancées apparaît le britannique Plastic Energy, avec sa technologie de conversion anaérobie thermique, qui transforme une large gamme de plastiques en fin de vie, souillés ou contaminés, traditionnellement difficiles à traiter, en huiles synthétiques de pyrolyse. Le recycleur doit cette présence à ses partenariats avec le pétrochimiste Sabic et le spécialiste des emballages alimentaires Sealed Air.

Multicouche rPE/rPA

Le premier de ces récents développements est l’œuvre des néerlandais DSM et Fibrant, du saoudien Sabic et des espagnols Cepsa et Viscofan. Leur coopération a abouti à la production d’un film barrière multicouche pour produits carnés. Fabriqué par Viscofan, il comprend du polyamide (PA) Akulon CRC-MB de DSM « issu de plastiques usagés et post-consommation », assure l’industriel. La chaîne est la suivante : Sabic produit du benzène « certifié circulaire » - à partir du Tacoil de Plastic Energy – que Cepsa convertit ensuite en phénol ; Fibrant utilise celui-ci pour fournir son caprolactame EcoLactam, qui rentre finalement dans la formulation du PA de DSM, « élaboré selon une approche d’équilibre massique », précise celui-ci. Sabic livre également à Viscofan du[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Mecapack toujours plus vert

Economie circulaire

Mecapack toujours plus vert

Le constructeur vendéen bénéficie d'une aide de 400 000 euros pour rendre ses machines plus polyvalentes et leur permettre notamment de travailler sur des matériaux base papier. - 400 000 euros : telle[…]

Drinktec se cale en 2022

Profession

Drinktec se cale en 2022

Un hub pour les machines d’emballage italiennes

Technologie

Un hub pour les machines d’emballage italiennes

Kotkamills et Siegwerk combinent leur expertise

Economie circulaire

Kotkamills et Siegwerk combinent leur expertise

Plus d'articles