Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

De l'intelligence dans l'agroalimentaire

Henri Saporta
De l'intelligence dans l'agroalimentaire

Agroparc lance le "Prix de l'intelligence alimentaire". -

Accompagner une entreprise dans ses premiers pas : tel est l'objectif du "Prix de l'intelligence alimentaire" qu'est en train de lancer Agroparc en 2013. Le concours est ouvert à toutes les entreprises de moins de deux ans tournées vers l'agroalimentaire, des ingrédients au process en passant par la sécurité, le marketing et naturellement l'emballage et le conditionnement. Implanté à Avignon (Vaucluse) depuis 25 ans, Agroparc est un Technopôle spécialisé dans l'agroalimentaire ; avec quelque 400 raisons sociales et 4500 salariés, c'est un poids lourd au niveau national et, à plus forte raison, régional. Cette structure abrite notamment Creativa, une pépinière d'entreprises. Le budget de fonctionnement s'élève à 1,4 million d'euros. Agroparc compte également des grands noms de la recherche et de la formation avec l'Institut national de la recherche agronomique (Inra), le Centre technique de la conservation des produits alimentaires (CTCPA), le Centre régional d’innovation et de transfert de technologies (Critt) agro-alimentaire et le réseau d'apprentis de l'Ifria et les quelque douze formations recensées. 4000 étudiants sont attendus en 2014 contre 2700 aujourd'hui... Agroparc est enfin situé dans une zone d'activités qui affiche une croissance de 10% par an depuis plusieurs années. "Avec ses entreprises, ses logements et ses services, Agroparc est une structure unique en France. C'est une véritable petite ville", souligne Marc Chazaux, le directeur général. À noter que le Technopôle accueille, les 2 et 3 octobre 2013, la neuvième édition de Secur'Food, la convention d'affaires sur la sécurité et la traçabilité des aliments organisée par Advanced Business Events (abe).

 

Package
Très concrètement, Agroparc propose aux lauréats du concours un package clé en main pour s'implanter sur le Technopôle. L'offre comprend notamment des aides à l'hébergement, un tutorat, l'accès à l'Association de coordination technique pour l'industrie agroalimentaire (Actia), à la Fédération régionale des industries agroalimentaires (Friaa), à l'Association régionale des industries alimentaires (Aria) qui est membre de l'Association nationale des industries alimentaires (Ania) ainsi que l'utilisation, à des conditions préférentielles, des plates-formes techniques du Technopôle et particulièrement des laboratoires du Pôle Agrosciences.

Financement
Parmi les aides au financement, figurent par exemple les Prestations technologiques réseau (PTR), le dispositif Activité nouvelle, nouvelle compétence (ANNC) ou encore des rencontres avec les financeurs du réseau Grand Delta Angels. "Dans les débuts d'une entreprise, les hauts de bilan ressemblent trop souvent à une loterie. Il faut éviter ce gâchis", note  Marc Chazaux.

Accompagnement
"Le dispositif que nous envisageons est très concret. Il est le résultat de notre expérience dans l'accompagnement des jeunes entreprises. Il a pour objectif d'aider un jeune entrepreneur à passer le cap des premières années en le déchargeant de l'administratif et de la gestion. Et le cadre de vie est plutôt sympathique", conclut Marc Chazaux.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Paccor pousse le PPE et l’OPP

Economie circulaire

Paccor pousse le PPE et l’OPP

Le groupe allemand élargit son catalogue pour augmenter la durée de conservation des produits tout en réduisant les émissions de CO2. - Offrir au marché des solutions circulaires « de première[…]

16/04/2021 | PlastiquesTechnologie
Des solutions en PE pour les emballages souples

Technologie

Des solutions en PE pour les emballages souples

Tosca veut bousculer l’offre dans le pooling

Stratégie

Tosca veut bousculer l’offre dans le pooling

Bonduelle supprime les couvercles

Economie circulaire

Bonduelle supprime les couvercles

Plus d'articles