Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

Coveris investit dans l’alimentation animale

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Coveris investit dans l’alimentation animale

Le fabricant d’emballages souples accroît ses capacités en Allemagne et en France. -

L’alimentation animale constitue l’un des marchés de prédilection du spécialiste des emballages souples autrichien Coveris. L’entreprise propose une gamme complète pour les aliments aussi bien secs – y compris les snacks – qu’humides. Pour se renforcer sur ce segment, l’entreprise accroît les capacités de ses sites de Neuwied, en Allemagne, et de Firminy (Loire, France). À Neuwied, elle investit dans la gravure des cylindres. À Firminy, son usine leader dans cette spécialité, Coveris avait déjà installé une nouvelle ligne pour les pochons fin 2018. C’est aujourd’hui une ligne de sacs à fond plat pour nourriture sèche qui est lancée. « Nous couvrons ainsi une vaste gamme de produits pour offrir à nos clients toutes les solutions possibles en plastique et en papier », indique Jakob Mosser, le Pdg. L’entreprise ne fournit cependant aucune précision sur ces nouveaux équipements ni sur le montant de l’investissement.

Parmi les leaders européens de l’emballage souple, Coveris développe des solutions pour le conditionnement alimentaire, la nourriture animale, le médical, l’industrie et le secteur agricole. Basé à Vienne, en Autriche, le groupe réalise un chiffre d’affaires de quelque 800 millions d’euros, exploite 25 sites et emploie 4 600 personnes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Lagnieu célèbre la reconstruction de son deuxième four

Investissements

Lagnieu célèbre la reconstruction de son deuxième four

Verallia a investit 24 millions d’euros dans son usine spécialisée dans les pots et bocaux en verre. - La dimension symbolique était palpable : en présence notamment du préfet de l’Ain Arnaud[…]

18/10/2019 | Verre
Le BPB perturbe autant que le BPA

Sécurité sanitaire

Le BPB perturbe autant que le BPA

Ferrero ne veut plus d’emballages plastique inutiles

Economie circulaire

Ferrero ne veut plus d’emballages plastique inutiles

Violent incendie chez Traidib

Economie circulaire

Violent incendie chez Traidib

Plus d'articles