Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

CFS traque les dysfonctionnements de la ligne

Tiziano Polito
CFS traque les dysfonctionnements de la ligne
Le constructeur néerlandais lance le logiciel CostFox.

Afin d’aider les utilisateurs de machines de conditionnement à mieux maîtriser des variables telles que le rendement de l'équipement, la main d’œuvre, la consommation d'énergie et de matières premières, CFS lance CostFox, un logiciel « d'identification des zones à améliorer ».

Standards. Ce logiciel utilise les critères de mesure de l’institut de normalisation allemand (DIN) et le protocole Overall Equipment Effectiveness (OOE)  de manière à fonctionner sur une large gamme de machines, en dehors d’une logique de standards « propriétaire ».  Largement employé dans l’industrie alimentaire, l’OEE est un outil qui permet de mesurer la productivité du travail, des matières et de l'énergie. Les entreprises ont l’habitude de le faire le tourner sur des programmes d’amélioration de la productivité type Total Productive Maintenance (TPM).

Objectifs. Le but du jeu consiste à améliorer la productivité de l'équipement en réduisant les temps morts, l’emploi de la main-d’œuvre, des matières et de l'énergie. Pour ce faire, l'OEE surveille toutes ces données puis les fait remonter vers un logiciel. Chez CFS il s’agit de CFS runOmeter, une solution qui permet de visualiser les chiffres de la production en temps réel et de les comparer avec des indicateurs clés. Si les objectifs ne sont pas atteints, l'opérateur peut alors lancer CostFox.  

Pouvoir décisionnel.  Le logiciel a été développé dans le but de permettre aux opérateurs de comprendre et de contribuer aux améliorations car il leur donne les moyens de répondre de façon efficace aux événements qui affectent les performances de la machine en agissant directement sur les dysfonctionnements. Dans cet esprit, son utilité est nulle si le conducteur de ligne n’a aucun pouvoir de décision. "Ces nouveaux programmes de calcul et de contrôle sont plus efficaces dans une culture de gestion où les opérateurs sont habilités à prendre des décisions autonomes et encouragés à améliorer la productivité. Ils doivent sentir qu'ils ont un pouvoir sur le résultat des opérations dont ils ont accepté la responsabilité. Leur sensibilisation et l'intérêt qu'ils manifestent pour les coûts de production revêtent une importance primordiale si l'on souhaite optimiser la productivité", précise CFS. Implantée à Bakel aux Pays-Bas, l'entreprise construit des machines d'emballages et de conditionnement ainsi que des équipements pour la transformation de produits alimentaires.

 

 

   

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Des difficultés d’approvisionnement pour l’agroalimentaire

Indicateurs

Des difficultés d’approvisionnement pour l’agroalimentaire

23% des entreprises qui ont répondu à une consultation de l’Ania font part de contraintes en matière d’emballages. - Du 24 au 27 mars, l’Association nationale des industries alimentaires (Ania) a[…]

02/04/2020 | Covid-19
SC Pack se développe dans la décoration

Acquisitions

SC Pack se développe dans la décoration

Porté par le médical, Aptar affiche des ventes en hausse en 2019

Résultats

Porté par le médical, Aptar affiche des ventes en hausse en 2019

Nouveau départ pour SES

Acquisitions

Nouveau départ pour SES

Plus d'articles