Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Carbiolice passe un cap dans le compostage

Carbiolice passe un cap dans le compostage

La filiale de Carbios a obtenu la certification OK Compost Home pour des emballages rigides en PLA tels que les pots et les barquettes. -

Les succès se suivent, mais ne se ressemblent pas pour Carbios et sa filiale Carbiolice. Alors que le premier va inaugurer dans les prochains jours, à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), son démonstrateur pour le recyclage enzymatique de déchets d’emballages en polyéthylène téréphtalate (PET), le second annonce avoir obtenu la certification OK Compost Home pour les emballages rigides constitués d’acide polylactique (PLA). Sont notamment concernés les corps creux tels que les pots de yaourt, les barquettes alimentaires, les gobelets pour boissons et les contenants horticoles composés de 70% d’acide polylactique (PLA) et additivés, à hauteur de 5%, avec Evanesto, l'élément mis au point par Carbiolice. 

Emballages épais

La nouveauté est de taille, car, jusque-là, seuls les films minces pouvaient être compostés à domicile grâce à cet additif. Issu de ressources renouvelables telles que le maïs ou le blé, le PLA est, de par la nature des produits qui le constituent, compostable, mais uniquement en composteur industriel, c’est-à-dire dans certaines conditions de temps et de température. Grâce à Evanesto, les emballages jusqu’à 450 µm d’épaisseur – comme c’est le cas pour ceux utilisés pour le conditionnement de produits laitiers ou les produits alimentaires – peuvent donc être compostés à domicile, à température ambiante, sans résidus ni toxicité.

255 jours

D’après Carbiolice, ce processus a lieu en 255 jours. « C’est un outil supplémentaire dans la stratégie d’écoconception des emballages plastique. Il permettra aux industriels de l’agroalimentaire de réduire l’impact environnemental des plastiques ne pouvant être recyclés car trop fins, trop complexes ou souillés par les aliments », souligne la société dans un communiqué. La certification a été délivrée par TÜV Austria, l’organisme qui fait foi, au niveau européen, en matière de compostabilité des plastiques. Pour mémoire, celui-ci avait délivré la même certification, en novembre 2020, pour des emballages en plastique souples, en particulier des films monocouches d’une épaisseur maximale de 60 µm et des multicouches d’une épaisseur maximale de 30 µm, contenant 33% de PLA, 62% de polybutyrate adipate téréphtalate (PBAT) et intégrant 5% d’Evanesto. 

Créé en 2016 et basé à Riom (Puy-de-Dôme), Carbiolice développe des bioplastiques compostables et biodégradables. La société, qui emploie 25 personnes, est à l’origine d’Evanesto, un additif développé avec Novozymes. Protégé par quinze brevets internationaux, celui-ci accélère le processus de compostage dès qu’il est ajouté aux plastiques, au moment de la fabrication des emballages, souples ou rigides. La société a été labellisée Greentech Innovation par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Bio-Fed élargit son offre dans le compostable

Economie circulaire

Bio-Fed élargit son offre dans le compostable

Le fabricant de bioplastiques propose de nouvelles matières pour le thermoformage. - Spécialisé dans les plastiques biosourcés, Bio-Fed lance sur le marché trois grades de M·Vera, l’un de ses[…]

L’économie circulaire au menu du LNE

Profession

L’économie circulaire au menu du LNE

Dernière ligne droite pour Alina

Profession

Dernière ligne droite pour Alina

Un prix pour Koovea lors de la SITL

Profession

Un prix pour Koovea lors de la SITL

Plus d'articles