Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Bonduelle supprime les couvercles

Arnaud Jadoul

Mis à jour le à

Bonduelle supprime les couvercles

Dans le cadre de sa politique de réduction à la source, le groupe agroalimentaire ne propose plus qu’un opercule pour fermer ses barquettes traiteur. -

Bonduelle aspire à devenir une entreprise « meilleure pour le monde ». Ainsi, parmi ses ambitions figure la volonté de proposer des emballages plus respectueux de l’environnement. Après avoir remplacé le film de fardelage en plastique par un étui carton sur les lots x2 et x3 de légumes en boîte métal au format 1/4, fin 2020, le légumier français poursuit sa transition vers une économie circulaire et sa politique de réduction à la source en supprimant le couvercle des barquettes de 300 et 320 g de sa gamme traiteur, qui comprend 23 recettes. « Cela représente près de 46% du poids de l’emballage et un total de 550 tonnes de polypropylène (PP) sur un an, indique Charlène Gaudet-Trafit, chef de projet innovation et développement packaging chez Bonduelle Fresh Europe. C’est aussi 25% de tout le plastique mis sur le marché par notre marque en France, Allemagne et Italie. » Certaines de ces données figurent d’ailleurs sur l’opercule pour informer les consommateurs, à côté de la mention « Ôtons les couvercles, le bon choix pour la planète » et de la revendication « Bonduelle s’engage pour une alimentation responsable ».

Opercule imprimé

Cette suppression correspond à un gain net de matière première pour le groupe agroalimentaire, car ces barquettes sont désormais fermées par l’opercule qui préexistait. Celui-ci, qui associe polyéthylène téréphtalate (PET) et polyéthylène (PE), affiche la même épaisseur et passe seulement d’une transparence totale à une version imprimée qui explique l’opération. « Tout en maintenant la visibilité du produit », souligne Charlène Gaudet-Trafit. L’industriel déclare avoir seulement revu la conception des cartons de conditionnement pour améliorer leur stabilité et les rendre porteurs sur les palettes. Il a également adapté huit lignes de production dans ses deux usines de Saint-Benoist-sur-Vanne (Aube) et Rosporden (Finistère) en menant quatre chantiers : le repérage de l'opercule imprimé, les flux de convoyage à l'entrée encaissage, le formage des caisses et la palettisation. « Un tel changement, ce n’est pas que débrancher une couvercleuse », remarque la responsable.

Film à la cire d’abeille

Cependant, si elle n’impacte pas le délai de conservation, la disparition du couvercle met fin à la refermabilité des barquettes. « Nous avons pris en compte les solutions déjà appliquées dans le groupe, explique Charlène Gaudet-Trafit. Un film repositionnable n’était pas forcément pertinent parce que les produits sont ensaucés, en ambiance humide ; ces conditions ne sont pas optimales. Nous avons donc choisi de conserver l’opercule préexistant et validé le choix par une étude auprès des consommateurs. Or, dans ce format, les salades sont majoritairement consommées en une fois, à la différence des packs de 500 et 800 g qui, eux, conservent leur couvercle. » Pour ceux qui les consomment de manière fractionnée, Bonduelle les accompagne en mettant en place une offre promotionnelle durant les premières semaines de lancement : pour deux barquettes achetées, le groupe propose un film à base de cire d’abeille. Quant à la recyclabilité de l'opercule, il travaille sur le sujet, conformément à son engagement de disposer de 100% d’emballages recyclables ou réutilisables d’ici à 2025. Et de rappeler les actions déjà entreprises sur ce plan : intégration de 50% de PET recyclé (rPET) dans les barquettes de la gamme Les Idées légumineuses et utilisation de 100% de rPET pour les salades traiteur bio, avec une étiquette en papier recyclé, intégration de 30% de PP recyclé sur le principe du bilan massique pour les sachets de salade verte bio prêtes à l'emploi (photo ci-dessous) et de 45% de PE biosourcé, issu de la canne à sucre, pour les gammes surgelées, fourchettes en bois pour les petits formats du snacking…

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Les poches micro-ondables recyclables arrivent sur le marché

Economie circulaire

Les poches micro-ondables recyclables arrivent sur le marché

Avec JM Packaging, FEI Foods au Royaume-Uni et Inariz en France lancent les premiers plats préparés prêts à consommer dans des sachets monomatière. - Dans les poches souples, la course à la[…]

07/05/2021 | PlastiquesInnovation
Un codeur à toute épreuve chez Sick

Technologie

Un codeur à toute épreuve chez Sick

Les bouchons attachés bientôt disponibles sur les briques Sig

Innovation

Les bouchons attachés bientôt disponibles sur les briques Sig

Fruit Ride troque le complexe pour le papier

Economie circulaire

Fruit Ride troque le complexe pour le papier

Plus d'articles