Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Bonduelle abandonne le film pour un suremballage carton

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
Bonduelle abandonne le film pour un suremballage carton

Le groupe alimentaire entame sa mue « circulaire » pour éliminer les plastiques non recyclables avec l’aide de Paker et de Van Genechten Packaging. -

Après s’être engagé pour « créer un futur meilleur par l’alimentation végétale » en agissant sur plusieurs leviers dont l’emballage, Bonduelle passe aux démonstrations pratiques. La suppression du film plastique sur ses lots x2 et x3 de légumes en boîte métal au format 1/4, remplacé par un pack carton, constitue le premier changement de taille dans cette évolution vers des emballages plus en phase avec l’environnement. « Nous travaillons sur de multiples aspects, comme la réduction du poids et des volumes des conditionnements. Nous nous sommes aussi engagés à éliminer d’ici à 2025 les 10% d’emballages qui ne sont pas réutilisables ou recyclables », souligne Damien Cadeau, directeur des achats emballage et matières premières du groupe nordiste. Les plastiques font naturellement les frais de cette évolution. Dans le cas présent, quelque 60 millions de packs par an sont concernés, qui permettront la suppression de 170 tonnes de polyéthylène (PE). Pour réussir cette conversion, Bonduelle s’est appuyé sur l’expertise de Paker et de Van Genechten Packaging. Le premier a mis au point la suremballeuse qui permet d’appliquer la découpe sur les lots de boîtes à une vitesse de 200 coups par minute. Le second lui fournit les découpes, en carton recyclé de 350 g/m², qui servent à emballer les lots.

Délais de mise en œuvre

La principale difficulté tenait aux délais de mise en œuvre du projet, le groupe alimentaire voulant avancer rapidement sans interrompre la production. Pour y parvenir, le légumier a mis en parallèle les deux machines, la fardeleuse de film et la suremballeuse carton. Les tests de mise au point ont été réalisés en temps masqué. Le flux de production a été ensuite transféré progressivement de la première machine vers la deuxième puis celle-ci a pris le relais. La fardeleuse est maintenant définitivement arrêtée. Un deuxième défi se situait dans la tenue mécanique du carton, qui est évasé sur les côtés afin d’offrir une meilleure visibilité au produit tout en permettant d’économiser de la matière. Le collage des pattes sous les boîtes mais également les dimensions de la découpe « optimisées » au millimètre près ont permis de faire face. « Tout a été vérifié. Nous avons même fait des tests de transport jusqu’au magasin pour valider la résistance du pack », confie Damien Cadeau.

Même langage technique

Même constat de satisfaction chez le cartonnier : « Nous nous sommes mis d'accord en avril pour un lancement de la production en septembre, c’est très court et, en ces temps de Covid-19, c’était encore plus difficile. Mais le fait d’avoir affaire à des interlocuteurs parlant tous le même langage technique nous a permis de surmonter les difficultés », se félicite Vincent Boutin, directeur des ventes de Van Genechten Packaging. Le cartonnier basé à Meyzieu (Rhône) a remporté l’appel d’offre pour approvisionner les trois usines de Bonduelle où le pack carton sera mis en œuvre, à savoir le site de Renescure (Nord), où la production a déjà été lancée, l'usine de Bordères (Pyrénées-Atlantiques) qui démarre dans les prochaines semaines et celle de Nagykoros, en Hongrie, où la machine sera opérationnelle en début d’année prochaine. Les premiers produits seront disponibles dans les magasins à partir de décembre (en photo ci-dessous les découpes en sortie de la ligne offset). Les consommateurs seront informés de la démarche grâce à un double affichage sur le côté et le dessus du pack qui souligne, à côté du claim « Bonduelle s’engage », l'emploi d’un emballage recyclable et la suppression du plastique.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

La Feve veut promouvoir le verre à travers une nouvelle gravure des bouteilles

La Feve veut promouvoir le verre à travers une nouvelle gravure des bouteilles

La Fédération européenne du verre d’emballage a dévoilé le 24 novembre un nouveau logo. À travers lui, l’association professionnelle souhaite rappeler aux consommateurs les avantages de cette[…]

26/11/2020 | BoissonsTous secteurs
ASV Packaging mise sur les barquettes Halopack

Economie circulaire

ASV Packaging mise sur les barquettes Halopack

Un double emballage compostable pour les tomates Elmira’s Own

Un double emballage compostable pour les tomates Elmira’s Own

Un AMI pour la préparation du polystyrène à recycler

Profession

Un AMI pour la préparation du polystyrène à recycler

Plus d'articles