Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Blédina teste la consigne

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Blédina teste la consigne

La marque d’alimentation infantile a rejoint le dispositif Loop-Carrefour en région parisienne et à Brive (Corrèze). -

Le catalogue Loop vient de s’enrichir de petits pots pour bébés. La marque d’alimentation infantile Blédina a rejoint, en effet, le dispositif géré par Carrefour pour expérimenter la consigne pour réemploi pendant neuf mois. Outre les magasins Carrefour dotés d’un « corner » Loop en région parisienne et la plate-forme e-commerce de l’enseigne, l’opération est menée également à Brive-la-Gaillarde (Corrèze), à côté du site de Blédina où la gamme, baptisée « Je suis consigné, ramène-moi ! », est produite, dans des conditions semi-industrielles pour le moment. Pour l’occasion, la filiale de Danone a développé dix recettes exclusives, dont trois multiportions, commercialisées dans des bocaux en verre de 200 et 400 g.

Réduction de l’empreinte environnementale

Ce lancement s’inscrit dans le cadre de la démarche de la marque pour proposer d’ici à 2025 100% d’emballages recyclables, réemployables ou compostables. Il est le résultat de près de dix-huit mois de travail au sein de La Petite Fabrique, le département innovation de Blédina. « De très nombreux critères ont été étudiés à la loupe pour arriver à la réalisation de cette nouvelle gamme : compréhension et usages du parcours de la consigne pour les consommateurs, calcul de la réduction de l’empreinte environnementale – le système de consigne permettrait de réduire d’au moins 25% les impacts à moyen terme et jusqu’à 50% sur le long terme sur le cycle de vie de nos emballages par rapport à nos petits pots verre –, faisabilité industrielle et sanitaire… », explique Clara Mottier, chef de projet.

Collaborations

Pour ce test, Blédina collabore non seulement avec Carrefour et Loop, mais aussi avec Lemon Tri et Uzaje. Loop se charge de la récupération des bocaux en Île-de-France et de la logistique, tandis que Lemon Tri a fourni une machine de déconsignation au magasin de Brive, et Uzaje lave les récipients. Le montant de la consigne est de 0,35 euro pour les pots de 200 g et de 0,45 euro pour ceux de 400 g. Il est remboursé via un bon d’achat.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Faerch prend pied aux Etats-Unis

Acquisitions

Faerch prend pied aux Etats-Unis

Le fabricant danois d’emballages alimentaires en plastique acquiert MCP Performance Plastic. - Jusqu’à présent implanté uniquement en Europe, le danois Faerch franchit l’Atlantique. Il annonce la reprise de[…]

20/07/2021 | PlastiquesBarquettes
Jindal lance des emballages souples en rPP

Economie circulaire

Jindal lance des emballages souples en rPP

Repsol va augmenter ses capacités de PE et de PP

Investissements

Repsol va augmenter ses capacités de PE et de PP

De la cellulose moulée pour les œufs durs

Innovation

De la cellulose moulée pour les œufs durs

Plus d'articles