Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Bio-Fed propose un bioplastique compostable pour l’injection

Tiziano Polito
Bio-Fed propose un bioplastique compostable pour l’injection

La filiale d’Akro-Plastic estime que son compound MVera GP102 peut servir à fabriquer des pièces jusqu’à 1 mm d’épaisseur comme les capsules de café. -

Il est rare que les bioplastiques, issus ou non de ressources renouvelables, puissent être compostés s’ils possèdent de fortes épaisseurs. Telle est la raison pour laquelle la plupart d’entre eux se développent dans le cadre d’applications pour l’emballage souple, les films agricoles, la sacherie. Avec MVera GP102, Bio-Fed arrive à joindre les deux bouts, soit à proposer un matériau qui est, d’une part, issu de ressources renouvelables à hauteur de presque 100% de sa composition et compostable à domicile, et qui est, d’autre part, dédié à des applications pour l’injection, pour réaliser des produits dont les épaisseurs peuvent atteindre 1 mm. Le matériau, commercialisé sous forme de compound, est certifié « OK Biodegradable Soil » et « OK Compost Home » par le TÜV Austria Belgium qui fait désormais office d’organisme certificateur en Europe pour les problématiques de compostabilité.

Haute rigidité

MVera GP102 convient tout particulièrement aux applications nécessitant une haute rigidité et peut ainsi être utilisé pour produire un large éventail d’articles ménagers et d’emballages – y compris des capsules de café –, mais aussi des jouets ou des pièces industrielles. Il affiche un module d’élasticité en traction de 2000 MPa, ce ratio indiquant son aptitude à être déformé plus ou moins facilement. La filiale d’Akro-Plastic affirme également disposer d’une homologation pour le contact alimentaire. « Nos clients exigent de plus en plus de produits satisfaisant à toutes les propriétés mécaniques précédemment mentionnées et attachent une importance grandissante à l’origine des matières premières ainsi qu’au scénario de fin de vie du produit », explique Ulf Malcharczik, responsable du développement chez Bio-Fed. Et de conclure : « Il est difficile de trouver un bioplastique équivalent sur le marché actuellement. »

Basé à Cologne (Allemagne), Bio-Fed développe des matériaux biosourcés et biodégradables pour la plasturgie. L’entreprise fait partie d’Akro-Plastic, qui est lui-même spécialisé dans les compounds en plastique et fait partie du groupe Feddersen, dont le siège est basé à Hambourg en Allemagne.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Les verriers bouclent la boucle du recyclage

Economie circulaire

Les verriers bouclent la boucle du recyclage

La plate-forme « Close the Glass Loop » doit permettre d’atteindre un taux de recyclage de 90% en 2030 au sein de l’Union européenne. - Actuellement présidée par le Français Michel Giannuzzi[…]

03/07/2020 | BoissonsVerre
Tetra Pak collabore avec l’université de Lund

Innovation

Tetra Pak collabore avec l’université de Lund

Igus met ses matériaux pour l’impression 3D aux normes alimentaires

Technologie

Igus met ses matériaux pour l’impression 3D aux normes alimentaires

Les repas livrés à domicile dans le viseur

Economie circulaire

Les repas livrés à domicile dans le viseur

Plus d'articles