Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Innovation

Avec Verallia, Fleury Michon commercialise les premiers plats cuisinés dans des emballages en verre

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
Avec Verallia, Fleury Michon commercialise les premiers plats cuisinés dans des emballages en verre

Les deux premières références de la gamme devraient rapidement être rejointes par de nouvelles recettes.

© Fleury Michon

Le leader des plats cuisinés en grandes et moyennes surfaces (GMS) a dévoilé les nouveaux contenants de ses produits. Il s’agira d’emballages en verre produit par Verallia. Un choix qui se veut vertueux de par les propriétés de recyclabilité ou de réutilisation de ce matériau. –

C’est un changement de taille qui attend les plats préparés de Fleury Michon. Après avoir substitué des alternatives à base de bois à ses barquettes en plastique, l’industriel alimentaire s’est rapproché de Verallia pour remplacer ses cassolettes en grès par des solutions en verre. Attendu pour le mois d’avril dans les rayons, ce changement de packaging a nécessité trois ans de travail pour le verrier français.

Adapter le processus de fabrication

Premier fabricant européen d’emballage en verre, Verallia produit des bouteilles et des pots dans 32 usines de par le monde. Mais c’est en France, à Lagnieu (Ain), que l’expertise des équipes a été mise à rude épreuve. Car les cassolettes demandées par Fleury Michon affichent un format atypique pour le verrier, qui est parvenu à fournir deux formats : 200 et 400 ml. Si l’usine a été sollicitée, c’est aussi parce qu’elle maîtrise une technologie propriétaire de thermoscellage qui permet de fabriquer des emballages capables de supporter la pasteurisation et la stérilisation. Il aura également fallu adapter le processus de fabrication chez Fleury Michon, notamment sur les lignes de dosage, et les procédés de qualité, afin de s’assurer du respect des normes de sécurité alimentaire.

« Nous sommes très fiers de cette innovation, assure Olivier Rousseau, le président de Verallia France. Elle montre à nouveau que l’emballage en verre offre une réponse viable aux enjeux de développement durable des marques alimentaires, et est alignée avec les objectifs de Verallia de promouvoir ce matériau comme le plus durable pour l’emballage. »

Réduire l’utilisation du plastique

Engagé dans une démarche durable, Fleury Michon tente depuis dix ans de réduire l’impact de ses emballages en favorisant les matériaux recyclables et réutilisables. Il n’est donc pas hasardeux de retrouver cette notion directement sur le packaging des « Noix de Saint-Jacques » et des « Trois parmentiers », les premières références d’une gamme appelée à s’enrichir de nouvelles recettes. Pour l’entreprise, proposer cette alternative en verre est « un pas de plus vers des emballages écoresponsables et vers la réduction de l’utilisation du plastique », précise un communiqué.

« Dès 2010, Fleury Michon s’est engagé dans une stratégie globale de la gestion de ses emballages, via notamment la réduction de la matière plastique, explique Barbara Bidan, la directrice communication et RSE du groupe vendéen. Pour nous, le "meilleur déchet", c’est celui que nous ne produisons pas. Après nos barquettes en bois, la cassolette en verre est une alternative supplémentaire proposée à nos consommateurs pour réduire notre impact environnemental et penser aux futures générations. »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Paccor pousse le PPE et l’OPP

Economie circulaire

Paccor pousse le PPE et l’OPP

Le groupe allemand élargit son catalogue pour augmenter la durée de conservation des produits tout en réduisant les émissions de CO2. - Offrir au marché des solutions circulaires « de première[…]

16/04/2021 | PlastiquesTechnologie
Des solutions en PE pour les emballages souples

Technologie

Des solutions en PE pour les emballages souples

Tosca veut bousculer l’offre dans le pooling

Stratégie

Tosca veut bousculer l’offre dans le pooling

Bonduelle supprime les couvercles

Economie circulaire

Bonduelle supprime les couvercles

Plus d'articles