Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Décryptage

Avec Adents, pas d’affaire Lactalis

Avec Adents, pas d’affaire Lactalis

© DR

Le spécialiste de la sérialisation détaille les bénéfices de sa solution de traçabilité Prodigi. Pas encore développée dans le milieu agroalimentaire, une gestion de ce type aurait pourtant évité que le rappel de lots de lait en poudre pour bébé ne tourne à l’affaire de santé publique actuelle. –

Avec 1 345 lots de lait en poudre pour bébé rappelés, le géant de l’alimentaire est embourbé dans une affaire de santé publique d’envergure. Après Leclerc, la quasi-totalité des enseignes de grande distribution ont avoué avoir vendu des produits potentiellement contaminés à la salmonelle. Pourtant, le directeur général d’Adents, Stéphane Fay l’assure : « Avec une bonne solution de sérialisation, aucun lot concerné par un rappel ne peut être vendu. »

Des bénéfices logistiques importants

La sérialisation, c’est l’identification unitaire des produits pour une bonne traçabilité. Ce terme, plus adapté au secteur de la santé, est sur toutes les lèvres. À partir du 9 février 2019, une norme européenne obligera toutes les boîtes de médicaments à comporter un marquage Datamatrix. Cette alternative aux codes-barres permet de stocker plus d’informations et devra comprendre, en plus du numéro de lot et de la date de péremption, le numéro unique du produit. Si cette méthode permettra d’endiguer la contrefaçon dans le secteur de la santé, elle pourra également, couplée à une bonne gestion des données, apporter des bénéfices logistiques importants. Et ce, dans tous les secteurs de l’industrie.

« En scannant les Datamatrix de la fabrication à la distribution d’un produit, il est possible de connaître en temps réel sa position, explique Stéphane Fay. Avec notre solution de gestion des données Adents Prodigi, développée avec Microsoft, les produits sous le coup d’une quelconque restriction de vente ne peuvent pas finir chez le consommateur. » La traçabilité dans l’industrie agroalimentaire affiche régulièrement ses failles. Début 2013, la France découvrait de la viande de cheval dans des produits surgelés de Findus. Si cet épisode ne comportait aucun risque d’un point de vue sanitaire, l’affaire Lactalis est bien plus dangereuse. La poudre de lait pour bébé vendue sous la marque Milumel pourrait comporter des salmonelles. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Paris pour les chefs de blessures involontaires, mise en danger de la vie d’autrui et tromperie aggravée par le danger pour la santé humaine.

L'agroalimentaire, avenir de la traçabilité unitaire

Le directeur général d’Adents détaille : « Dans le cas d’un rappel de lot, il est possible d’écarter les produits concernés d’un simple clic. » Grâce à leur Datamatrix, les distributeurs auraient immédiatement su combien de boîtes de lait infantile devaient être sorti des rayons. Or, 2 329 unités ont été vendus aux consommateurs. « En notifiant les numéros de lots à retirer du commerce via notre plate-forme de gestion, même si les produits sont en rayon, une notification lors de leur passage en caisse stoppe la vente », estime Stéphane Fay. Selon lui, dans le cas d’un achat par Internet où les étapes de vérification des codes Datamatrix n’auraient pas été effectuées, « le consommateur aurait toujours la possibilité en cas de doute de scanner son produit lors de la réception via une application mobile. »

Si les acteurs de la sérialisation se concentrent pour l’heure sur le secteur pharmaceutique, avec une échéance de mise en œuvre qui approche à grand pas, il ne fait aucun doute que l’agroalimentaire s’annonce comme un terrain de développement fertile.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un nouveau président pour le CTCPA

Carnet

Un nouveau président pour le CTCPA

Alain Borde succède à Thierry Ponthieu. - Le Centre technique de la conservation des produits agricoles (CTCPA) s’est choisi un nouveau président. Alain Borde, 51 ans, succède à Thierry Ponthieu,[…]

17/01/2018 |
Otimo creuse un sillon dans les carottes

Conditionnement

Otimo creuse un sillon dans les carottes

Les eurodéputés rejettent l’interdiction totale du BPA

Sécurité sanitaire

Les eurodéputés rejettent l’interdiction totale du BPA

Bolloré se dote d’une triple bulle

Bolloré se dote d’une triple bulle

Plus d'articles