Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Arla Foods s’engage à l’horizon 2030

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Arla Foods s’engage à l’horizon 2030

Peter Giørtz-Carlsen, président d'Arla pour l'Europe.

Le groupe laitier veut réduire les émissions de gaz carbonique liées à ses emballages de 8000 tonnes par an.  -

600 millions de briques de lait fabriquées à partir de matériaux issus à 100% de ressources renouvelables, 560 millions de pots de yaourt recyclables… : le groupe laitier européen Arla Foods prend à son tour des engagements dans le domaine du développement durable. Son objectif : une réduction de 30% de ses émissions de CO2 d’ici à 2030. Ce qui commence par une diminution de quelque 8000 tonnes par an des émissions liées aux emballages. L’ambition ultime d’Arla est d’atteindre la neutralité carbone en 2050. « Nous voulons aider les gens à mener une vie plus durable et à se sentir bien par rapport à ce qu’ils ont dans leur réfrigérateur. Le lait frais et les yaourts sont consommés quotidiennement dans la plupart des ménages de nos principaux marchés et sont également essentiels pour nos clients distributeurs. C’est pourquoi ces articles figurent en tête de notre liste d’emballages à améliorer du point de vue de la durabilité et notre présence paneuropéenne nous permet à la fois d’exploiter notre taille et d’impacter simultanément plusieurs marchés », commente Peter Giørtz-Carlsen, le président d’Arla pour l'Europe.

Plastiques biosourcés et recyclés

Les nouveaux emballages seront proposés dans les six principaux marchés du groupe, en Suède, au Danemark, en Finlande, aux Pays-Bas, en Allemagne et au Royaume-Uni. Dans les briques, le plastique d’origine fossile est remplacé par des polymères biosourcés, issus des déchets de canne à sucre (bagasse) ou forestiers. Cela permettra de réduire les émissions de gaz carbonique de 25% par rapport à celles générés par les emballages précédents. Pour les pots de yaourt, « le passage aux plastiques recyclables signifie que ceux-ci peuvent avoir une seconde vie si les systèmes de recyclage sur les marchés le permettent », indique Arla dans un communiqué. Le groupe laitier précise avoir déjà diminué l’impact en CO2 de ses emballages de 25% depuis 2005, ce qui correspond à un gain total de 123 000 tonnes. Et de citer les exemples des bouteilles de lait au Royaume-Uni, qui contiennent entre 30 et 40% de polyéthylène haute densité (PEhd) recyclé, et des opercules des pots de crème fraîche, qui intègrent 85% de polyéthylène téréphtalate recyclé (rPET).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Des couchages à la carte avec Walki

Des couchages à la carte avec Walki

Le papetier finlandais veut combiner fonctionnalités et aptitudes au recyclage. - Avec Walki-Pack et Walki-Cup, Waki propose des gammes de cartons pour emballages alimentaires et gobelets en carton pour boissons froides ou chaudes dont le[…]

20/05/2019 | BoissonsCarton plat
Tupperware signe avec Sabic

Tupperware signe avec Sabic

Yuka franchit les 10 millions de téléchargements

Yuka franchit les 10 millions de téléchargements

Ceisa Packaging optimise son impression

Ceisa Packaging optimise son impression

Plus d'articles