Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Apysa promeut la barquette PLA consignée

Tiziano Polito
Apysa promeut la barquette PLA consignée

Le thermoformeur-conditionneur vendéen s’intéresse à l’alimentaire et plus particulièrement à la vente à emporter. -

Proposer une barquette issue de ressources renouvelables consignée et compostable, à utiliser dans la vente à emporter, la restauration rapide et hors domicile, les collectivités, les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) ainsi que sur les marchés : tel est l’objectif d’Apysa. Avec cette nouvelle offre baptisée Recycl’Active, la société basée à Mortagne-sur-Sèvre (Vendée), entend mettre un coup de frein aux emballages alimentaires en plastique à usage unique, utilisés « juste le temps du transport à domicile ou de la consommation nomade ». Son choix s’est porté sur l’acide polylactique (PLA), un polyester issu de l’amidon de maïs qui répond à la norme EN13432 sur le compostage industriel.

Collecte 

Bien consciente des problèmes liés à la valorisation effective de ce matériau en France, l'entreprise se propose de mettre en place son propre système de collecte. « Nous allons installer des bornes où les consommateurs pourront déposer les emballages usagés, puis nous viendrons les chercher pour les acheminer vers les centres de compostage », indique Jean-François Michel directeur technique et commercial. Et de préciser : « Il n'y aura pas à proprement parler de consigne monétaire, mais l'idée est de faire en sorte que les consommateurs rapportent les emballages sur le lieu de vente. » Deux centres de compostage ont été identifiés en Vendée, dont un sur l’île d’Yeu, qui pourraient traiter les barquettes pour les transformer en compost.

Diversification 

Apysa, qui emploie 45 personnes, en majeure partie des handicapés, pour un chiffre d’affaires de 1,6 million d’euros, est spécialisé dans le thermoformage et le conditionnement avec une activité essentiellement tournée vers la quincaillerie, le bricolage et des clients tels que Cadetel, KLine, Iriso ou encore Rénoval. Le lancement de la gamme Recycl’Active correspond donc à une diversification stratégique de son activité, vers l’alimentaire. La société, qui dispose de trois machines de thermoformage Illig, d’une thermoscelleuse pour l’assemblage de coques, de deux soudeuses haute fréquence et de deux ensacheuses, envisage d’investir dans une nouvelle Illig, une RV 53 b, pour se lancer dans la production de ces nouvelles barquettes. « Les moules sont déjà prêts », confie Jean-François Michel. Le polyester, un PLA Ingeo, sera acheté chez Futuramat, un spécialiste des biomatériaux basé à Dissay (Vienne). Quant au calandrage, il sera effectué chez Carolex, à Longué-Jumelles (Maine-et-Loire).

Premiers clients 

Les premières barquettes devraient commencer à être produites dans les prochaines semaines. Une crêperie et un traiteur sur un marché font partie des premiers clients. « L’idée, ce n’est pas uniquement de vendre des barquettes plus en phase avec l’environnement, mais aussi d’apporter une touche sociale et locale à ce service », note Jean-François Michel. Qui complète : « Nous sommes une entreprise adaptée, en travaillant avec nous, les clients font travailler des dizaines de personnes qui autrement auraient du mal à trouver un emploi. »

Apysa emploie des personnes reconnues en qualité de travailleurs handicapés (RQTH). L’entreprise fait partie du groupe Soltiss dont la mission consiste à créer des activités économiquement viables, avec pour tâche l’intégration sociale par l’emploi. Labellisé entreprise solidaire d’utilité sociale (Esus), Soltiss fédère dix entreprises en Pays de la Loire, pour un effectif de 250 salariés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Bernhardt se renforce dans l’emballage souple

Acquisitions

Bernhardt se renforce dans l’emballage souple

Le groupe pas-de-calaisien acquiert Deltasacs, un spécialiste des sachets de type Doypack. - Bernhardt packaging & process annonce le rachat de Deltasacs. Avec un chiffre d’affaires combiné de 20 millions[…]

08/12/2021 | Plastiques
Un nouveau DG pour EDS Emballage

Carnet

Un nouveau DG pour EDS Emballage

NumAlim lance UniversAlim

Réglementation

NumAlim lance UniversAlim

Kellogg teste le sachet papier au Royaume-Uni

Economie circulaire

Kellogg teste le sachet papier au Royaume-Uni

Plus d'articles