Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Décryptage

Zolpoche Zolpan

L?éco-conception des emballages poursuit principalement des objectifs de réduction de la consommation de matériau et d?optimisation des phases de transport. Peu d?industriels se sont lancés sur la piste de la maximalisation du recyclage du déchet d?emballage. Avec sa Zolpoche, Zolpan ouvre une piste très intéressante.

1. CHEZ L?INDUSTRIEL

Un peintre professionnel génère environ 300 kg de déchets par an. Ceux-ci sont composés principalement d?emballages métalliques, plastiques, mais aussi des restes de peintures solvantées et aqueuses qui y demeurent contenus. Tous ces emballages souillés constituent des déchets dangereux, dont le coût de traitement est largement supérieur à celui des déchets d?emballages propres. Zolpan apporte une solution simple et efficace pour que tous les emballages de peintures soient, en fin de vie, des déchets non-dangereux : la Zolpoche. Il s?agit d?une poche en plastique thermoformée, parfaitement étanche, qui est placée dans les fûts en usine avant leur remplissage. La Zolpoche n?entraîne aucun changement dans les phases de manipulation des fûts et dans leur utilisation par le peintre. Lorsque l?emballage est vidé, la Zolpoche se retire facilement. Ainsi l?emballage métallique reste propre. Écologique, la Zolpoche ne représente plus qu?un déchet souillé de 500 g par rapport aux 2,3 kg d?un fût métallique « classique », soit une réduction d?environ 1,8 kg par unité. Économique, la Zolpoche permet d?obtenir une division par 4 à 5 des coûts de traitement des déchets. Pratique, la Zolpoche facilite pour les entreprises la gestion complexe des déchets dangereux qui sont refusés dans les déchetteries classiques car ils doivent faire l?objet d?un traitement spécialisé. D?où, l?obligation de stockage des fûts usagés pour les entreprises, afin de les expédier en grande quantité vers des plateformes de traitement qui sont souvent éloignées. Le commentaire de Fabrice Peltier Un composant supplémentaire qui permet de mieux valoriser le déchet d?emballage.

2. CHEZ LE DISTRIBUTEUR

La Zolpoche de Zolpan n?entraîne aucune modification de l?emballage. Elle est utilisée sur des produits qui bénéficient du label « NF Environnement ». Elle fait juste l?objet d?une explication dans un prospectus qui est remis aux clients. Le commentaire de Fabrice Peltier Un emballage responsable qui ne cherche pas trop à tirer profit de son action exemplaire.

3. CHEZ L?UTILISATEUR

Après usage, la Zolpoche de Zolpan se retire en un seul geste. Elle s?essore facilement et se compacte sans problème avant d?être déposée dans un container de déchets dangereux. Les fûts métalliques sont propres et se stockent plus aisément. Le commentaire de Fabrice Peltier Une gestuelle d?usage facile et une gestion des déchets simplifiée.

4. À LA POUBELLE

Tout l?intérêt de la Zolpoche de Zolpan réside dans l?amélioration du traitement et de la valorisation des déchets. Malgré l?ajout d?un composant, le bilan environnemental de cet emballage est très sensiblement amélioré. Le commentaire de Fabrice Peltier Un emballage qui donne un bon exemple « d?éco-fin de vie ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Perle du Nord se convertit au carton

Economie circulaire

Perle du Nord se convertit au carton

Avec Saica Pack, la coopérative des Hauts-de-France a conçu une nouvelle barquette pour les jeunes pousses d’endives. - Dans le secteur des fruits et légumes, la course à la suppression des emballages plastique[…]

Sappi et Syntegon alliés dans le conditionnement form-fill-seal (FFS)

Economie circulaire

Sappi et Syntegon alliés dans le conditionnement form-fill-seal (FFS)

Tetra Pak incorpore du plastique recyclé chimiquement

Economie circulaire

Tetra Pak incorpore du plastique recyclé chimiquement

Les fabricants de BRSA s’engagent pour des boucles fermées

Profession

Les fabricants de BRSA s’engagent pour des boucles fermées

Plus d'articles