Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Vision : DVT parie sur la simplicité

TP

Sujets relatifs :

 

Spécialisé dans les systèmes de vision industrielle, l'américain DVT joue la carte de la simplicité pour s'imposer sur le marché français. « Nous avons mis à profit nos douze ans d'expérience dans le domaine des capteurs d'image intelligents pour créer des appareils compacts, plus faciles à installer et plus simples à utiliser », explique Philippe Berger, directeur du développement commercial pour la France. Les capteurs de DVT sont destinés à des tâches de contrôle en ligne telles que la vérification d'aspect, de forme et de couleur, le contrôle d'absence/présence, la lecture de codes à barres et de marquages. L'entreprise compte asseoir son développement sur la gamme Legend, une série de six capteurs intégrés qui répondent aux différents besoins industriels en termes de sensibilité, de cadences et de résolution d'image. Leurs prix oscillent entre 3 900 et 10 000 euros.

Transparence. DVT entend placer sa politique commerciale sous le signe de la transparence. « D'après les résultats d'une enquête que nous avons réalisée, les entreprises se plaignent des nombreuses dépenses qu'elles ont à supporter pour la maintenance et le dépannage de leur matériel de vision. Il est courant qu'une simple mise à jour de logiciel soit facturée. Ainsi, même si le prix de départ est abordable, le coût réel d'un appareil de vision peut être facilement multiplié par dix au cours de son existence », note Philippe Berger. Afin de pallier ces inconvénients, l'entreprise propose un logiciel unique et gratuit pour l'ensemble de ses appareils. Elle a également développé un service de dépannage à distance gratuit par Internet. Il permet de mettre en contact l'utilisateur et le fournisseur dans des salles de réunion virtuelles. « Bien souvent les pannes sont dues à de simples problèmes de paramétrage que l'on peut résoudre sans intervenir physiquement sur l'appareil », observe Philippe Berger. Sur le plan commercial, DVT envisage de diffuser ses produits directement auprès des utilisateurs finaux et des intégrateurs. L'entreprise, qui dispose depuis octobre 2001 d'un nouveau bureau parisien, s'appuiera sur un réseau de revendeurs régionaux pour développer sa présence en France.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Sea Vision se dote d’un nouveau siège

Sea Vision se dote d’un nouveau siège

Le spécialiste du contrôle en ligne de produits pharmaceutiques a investi 8 millions d’euros à Pavie (Italie) dans des locaux de 4000 m². - Les affaires vont bon train pour Sea Vision. Les liens toujours plus forts[…]

17/05/2019 | InvestissementControle
Un détecteur qui a fait ses preuves

Un détecteur qui a fait ses preuves

Schott vise une « très haute qualité » avec Sincad

Schott vise une « très haute qualité » avec Sincad

Ishida passe les saucisses au crible

Ishida passe les saucisses au crible

Plus d'articles