Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Une ligne pour la Laiterie de la Côte

COR

Sujets relatifs :

 

La Laiterie de la Côte déménage. Le fabricant de fromage d'époisses quitte Gevrey-Chambertain (Côte-d'Or) pour s'installer cette année dans de nouveaux locaux plus spacieux, à Brochon (Côte-d'Or). La Laiterie de la Côte profitera de ce déménagement pour acquérir une nouvelle ligne de conditionnement. « Nous avons actuellement une filmeuse semi-automatique. La seconde filmeuse que nous allons acheter sera entièrement automatisée. Il ne nous reste plus qu'à choisir la marque », explique Olivier Gaugry, directeur de la société. La machine actuellement en fonction produit trente unités par minute. « La nouvelle aura la même cadence. L'automatisation complète permettra de supprimer un poste à la production. L'emballage sera à film microperforé. Les fromages à pâte molle doivent pouvoir respirer », poursuit-il.

Deux millions d'euros. Il est aussi question d'acquérir une nouvelle mouleuse, mais l'investissement que représente ce déménagement pèse déjà lourdement sur le budget de l'entreprise. La Laiterie de la Côte prévoit de débourser plus de 2 millions d'euros dont 1 million pour l'appareil de production. Un investissement considérable pour une entreprise qui réalise un chiffre d'affaires de 2,2 millions d'euros. L'acquisition d'une seconde filmeuse pourrait permettre de doubler la production.

13 %. Objectif : développer la production d'époisses, fromage régional peu connu. La Laiterie de la Côte en produit 91 tonnes sur un marché de 700 tonnes. Mais Olivier Gaugry préfère rester prudent : « Nous n'avons, pour l'instant, pas suffisamment de débouchés. Nous sommes le plus petit producteur d'époisses avec 13 % des parts de marché. »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

L’usine d’anodisation d’Aptar renaît de ses cendres à Annecy

L’usine d’anodisation d’Aptar renaît de ses cendres à Annecy

Le site haut-savoyard spécialisé dans la colorisation des pièces métalliques par traitement chimique a inauguré sa nouvelle unité de production, la précédente ayant été[…]

Soprema ouvre la voie du recyclage des PET complexes

Soprema ouvre la voie du recyclage des PET complexes

À quand l’eau de Divonne ?

À quand l’eau de Divonne ?

Nippon Shikizai investit en France pour fournir la cosmétique européenne

Nippon Shikizai investit en France pour fournir la cosmétique européenne

Plus d'articles