Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Une bouteille en alu de Boxal pour Coca-Cola Blak

ANNE FRITSCH

Sujets relatifs :

, ,
Le fabricant d'aérosols se diversifie dans les boissons. En juin, il a démarré la production de bouteilles en aluminium pour Coca-Cola. Une seconde ligne sera installée en 2006.

Sa spécialité ? Les boîtiers en aluminium. Boxal est le premier fabricant mondial d'aérosols et de bouteilles en aluminium, avec 600 millions d'unités par an. La société, implantée à Beaurepaire (Isère), à Veenendaal aux Pays-Bas et à Belfaux en Suisse, travaille aussi l'acier et produit, au total, 900 millions d'unités sur 21 lignes, avec 600 employés, pour un chiffre d'affaires de 110 millions d'euros en 2004. Depuis quelques années, le groupe Exal, auquel appartient Boxal depuis 2004, s'est fixé comme stratégie de se diversifier vers les marchés alimentaires. Un an après le site américain d'Exal dans l'Ohio (Etats-Unis), Boxal a entamé, fin 2004, la conversion d'une ligne d'aérosols de son site français, pour la dédier aux bouteilles en aluminium. D'une capacité de 40 à 50 millions de bouteilles par an, cette ligne a nécessité une extension des bâtiments. Elle est opérationnelle depuis juin et produit des bouteilles à capsule couronne de 25 centilitres pour Coca-Cola. Une prouesse technique, fruit de 18 mois de mise au point, pour reproduire, de façon stylisée, les lignes de la bouteille mythique de Coca-Cola, ce qui implique une mise en forme sur toute la hauteur. Les premières bouteilles sont sorties sur le marché cet été, dans le cadre de l'opération baptisée 5M : cinq designers différents, un par continent, ont décoré des bouteilles de Coca-Cola vendues essentiellement en boîtes de nuit. Des quantités qui n'ont rien à voir avec celles consacrées à Coca-Cola Blak, qui sera commercialisé en France dès janvier. Cette nouvelle boisson, peu sucrée, est une « fusion de Coca-Cola et de café », décrit Isabelle Hubsch, responsable des innovations de Coca-Cola. Plutôt forte en caféine, sans être au niveau d'un « energy drink », elle « répond à un besoin d'énergie, lorsqu'un petit coup de fatigue se fait ressentir au cours d'une journée de travail. » Le développement a été piloté par la France, « une nouvelle façon de travailler pour Coca-Cola », et la boisson devrait sortir en mars ou avril aux Etats-Unis - dans une bouteille fabriquée chez Exal - puis en Espagne avant, sans doute, d'autres pays. Son positionnement adulte et haut de gamme repose beaucoup sur la bouteille en aluminium, seul conditionnement proposé, à part les canettes « slim » dans certains distributeurs automatiques où les bouteilles ne passent pas. « Les adultes qui ont bien connu la bouteille en verre la reconnaissent, sous une forme moderne », analyse Isabelle Hubsch.

Mise en forme intégrale

Si le procédé reste fondamentalement le même que pour les aérosols, la fabrication de bouteilles en aluminium pour boissons implique d'équiper la ligne d'une zone de rinçage et de séchage avant l'emballage des bouteilles. « Une mise en forme intégrale, avec éventuellement un embossage de zones spécifiques, et cela avec tous les types d'ouverture. Voilà ce dont est capable la ligne », explique le directeur des ventes, Marc Bettinger. « Les premières bouteilles en aluminium étaient déformées essentiellement dans leur partie supérieure. Notre objectif, c'est de pouvoir reproduire le design de la bouteille de notre client, de haut en bas. » Car la forme de la bouteille pèse lourd dans l'identité de certaines marques comme Coca-Cola. « Le marché des bouteilles en aluminium est en croissance exponentielle aux Etats-Unis. En quelques années, on est passé de quelques dizaines à quelques centaines de millions d'unités. » En Europe, on pourrait atteindre les 100 millions de bouteilles par an en moins de deux ans. A Beaurepaire, les travaux pour installer une nouvelle ligne qui démarrera sa production en 2006, commencent déjà. Et ce n'est que le début du programme d'investissements.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Actega fait évoluer le décor du verre

Technologie

Actega fait évoluer le décor du verre

Signite représente une alternative à la sérigraphie et au jet d’encre semblable à l’étiquetage, mais sans les inconvénients. - Le verre, matériau d’emballage incontournable,[…]

Berry investit dans le thermoformage du PP

Investissements

Berry investit dans le thermoformage du PP

Chapoutier embouteille en Perrier

Investissements

Chapoutier embouteille en Perrier

Stora Enso et Tetra Pak investissent dans le recyclage

Economie circulaire

Stora Enso et Tetra Pak investissent dans le recyclage

Plus d'articles