Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Un bus tout beau, tout neuf, comme un paquet cadeau

ANNE FRITSCH

Sujets relatifs :

Comment suggérer l'investissement dans des véhicules tout neufs ? Par un emballage évidemment ! Même, ou surtout, si en l'occurrence c'est un emballage impossible.

La Régie autonome de transports parisiens (RATP) remplace ses bus et le fait savoir. Au rythme d'« un bus neuf par jour », le renouvellement du parc des quelque 4000 autobus en service sur 322 lignes, prendra entre dix et onze ans, l'objectif de la régie étant, à terme, de changer ses véhicules au bout de sept ans. La campagne d'affichage et de presse, conçue par l'agence FCB, suggère la nouveauté de ce bus par une gigantesque caisse en carton. Une caisse américaine en carton recyclé, deux mots - « haut » et « bas » -, le profil imprimé du contenu, quelques codes numériques, une bande adhésive et le haut d'un sac en polyéthylène qui dépasse par l'ouverture : voilà l'image, pas vraiment valorisante, de l'emballage de transport caractéristique des objets relativement volumineux. Il suggère l'arrivée d'un bus tout droit sorti de fabrication, soigneusement protégé et emballé pendant son transport, et livré à un arrêt de bus, prêt à démarrer pour peu que l'on parvienne à le sortir de son conditionnement.

Tout ne s'emballe pas ?

Ce colis improbable, digne du livre des records, le dit : l'emballage est le symbole du tout beau tout neuf si cher à notre société. Comme une cigogne dépose un bébé, comme une cloche dépose des oeufs de Pâques, la RATP a déposé ce colis par un moyen mystérieux comme un cadeau à ses usagers. On a envie d'écarter les rabats de la caisse américaine, d'ouvrir le sac en plastique et de découvrir ce nouvel autobus dont on ne connaît que le profil !

Tout ne s'emballe pas, mais presque ! Voilà a contrario ce que suggère cette affiche. Il n'y a guère que les bus à être livrés nus, et encore : vitres ou sièges auront sans doute été protégés jusqu'à la prise en main par le client. Mais de carton, certes, le bus n'en a pas besoin et cela fait près de 150 mètres carrés de carton par bus de prévention à la source, vu sous cet angle !

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le duo de Joël Robuchon

Décryptage

Le duo de Joël Robuchon

Fleury Michon conditionne une recette raffinée de Joël Robuchon dans un emballage qui permet de conserver intactes les saveurs subtiles, la texture et le croquant des ingrédients. Original, esthétique et pratique, cet emballage anniversaire,[…]

Just Bake

Décryptage

Just Bake

Astral Blanc Express

Décryptage

Astral Blanc Express

Verre Pom Tea

Décryptage

Verre Pom Tea

Plus d'articles