Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Un acier très ductile pour formes complexes

ARNAUD JADOUL

Sujets relatifs :

Creasteel, l'acier très flexible développé par Arcelor Packaging, permet de simplifier la fabrication de barquettes embouties aux formes originales et d'élargir les applications du métal à de nouveaux segments alimentaires.

Reprendre des parts de marché au plastique et à l'aluminium, voire au carton, dans les emballages alimentaires, telle est l'ambition d'Arcelor Packaging International (API) avec son dernier-né. Creasteel est, en effet, destiné aux boîtes embouties de formes complexes. Il a fallu près de deux ans au Laboratoire d'études et de développement des produits plats (Ledepp) à Florange (Moselle) et à l'usine de Basse-Indre (Loire-Atlantique) d'API pour mettre au point ce matériau « hyper emboutissable », selon Luc Neuville, directeur marketing et développement d'API.

Taux d'écrouissage

Après Maleïs, un acier mince, lancé en 2003 et réservé aux fonds à ouverture facile, le sidérurgiste va plus loin dans la ductilité : un niveau de limite élastique très bas allié à une excellente capacité d'allongement. Des qualités obtenues en travaillant sur la composition chimique du matériau et sur le taux d'écrouissage. « Moins le métal est écroui, moins il est fragilisé, plus ses caractéristiques mécaniques sont basses et plus ses capacités de déformation et d'allongement sont élevées », explique Jean-François Secondé, responsable métallurgie des aciers pour emballages au Ledepp. En contrepartie, les industriels devront être équipés de système de stérilisation à contre-pression.

Cet acier présente ainsi des « performances d'emboutissage supérieures aux aciers standards et aluminium utilisés pour la fabrication des boîtes embouties, affirme Luc Neuville. Il permet de réaliser des formes complexes, avec une forte conicité, une forme galbée ou rentrante, un step... avec une à deux passes d'emboutissage », contre deux à cinq avec un acier standard. Les coûts des outillages et les délais de production des fabricants de boîtes en seront réduits. De plus, par sa rhéologie, l'aspect esthétique de cet acier est optimisé et il peut être pré-revêtu d'un film de polymère sur ses deux faces. De quoi envisager, outre les systèmes traditionnels de fermeture, un thermoscellage direct d'opercule. Creasteel vise aussi les couvercles de forme, car « il permet d'obtenir une ouverture aussi facile et douce, sans effet ressort, qu'avec l'aluminium ». Les marchés des produits laitiers ou des plats cuisinés, frais et surgelés, à réchauffer au micro-ondes, sont dès lors à sa portée.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Room saveurs abandonne le plastique

Room saveurs abandonne le plastique

Les coffrets Twist sont en carton et les assiettes en pulpe de canne, sans couvercle. - Room saveurs, filiale de Fleury Michon spécialisée dans la restauration livrée en région parisienne, a repensé son offre[…]

17/04/2019 | Carton platAcier
Une année en demi-teinte pour Ardagh

Résultats

Une année en demi-teinte pour Ardagh

ArcelorMittal encourage la création

Concours

ArcelorMittal encourage la création

Signode dope les ventes de Crown

Résultats

Signode dope les ventes de Crown

Plus d'articles