Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Trace One, un standard pour la traçabilité des MDD

Gilles Solard

Sujets relatifs :

L'éditeur Trace One a mis en place une plate-forme d'échanges de données permettant de gérer les cahiers des charges et les dossiers de lot des produits pour assurer la traçabilité des marques de distributeurs (MDD). Gencod EAN France soutient cette démarche.

Depuis fin avril, le système informatique Trace One, création de la société éponyme, est opérationnel. Capable de retracer l'origine d'un lot de produits distribués dans le commerce et de ses ingrédients, cette base de données considérable a été mise en place pour satisfaire au règlement 2001/95 -obligeant notamment la grande distribution à tracer les produits à marque distributeur -, mais aussi dans la perspective de l'application du règlement européen 178-2002. Créé en 2000 par Jérôme Malavoy et une équipe pluridisciplinaire composée de spécialistes de produits de grande consom-mation, de professionnels de la qualité et d'experts en informatique, Trace One est le résultat de deux années de travail avec 120 personnes et un groupe de 15 industriels.

Trace One est une plate-forme d'échanges de données via internet permettant de simplifier le cahier des charges, d'améliorer la maîtrise des process qualité et de gérer les crises plus rapidement. Elle gère ainsi les cahiers des charges des produits - qui deviennent de vrais contrats électroniques définissant la composition, les emballages et les process de fabrication des produits - et les dossiers de lots - des documents rassemblant en un seul point les informations de traçabilité et de conformité jugées pertinentes par les partenaires commerciaux. Grâce à cela, il suffit de quelques minutes pour retrouver les produits concernés par tel ingrédient donné ou l'ensemble des entrepôts dans lesquels un lot a été livré. Contre des heures, voire des jours, pour récupérer des informations pertinentes dans un système traditionnel de traçabilité ! Or, il faut savoir qu'une enseigne de distribution traite en moyenne 300 dossiers d'alerte par an.

Auchan ouvre la voie

Annoncée pour le 1er avril 2003, cette « solution de gestion collaborative » avait recueilli 150 adhésions en juin. Pour un fournisseur, le coût de cette base de données comprend un abonnement annuel de 200 euros, plus 0,005 euro par unité de vente consommateur pour les produits frais et 0,0025 euro pour les autres articles. Auchan, « la seule enseigne au niveau européen à proposer une gamme de premiers prix sans OGM » ne pouvait que valider cette démarche. L'enseigne a investi pas moins de 500 000 euros pour assurer l'intégration des cahiers de charges des 3 900 produits alimentaires à marque Auchan et Pouce fabriqués par 490 fournisseurs. Depuis, Auchan a été suivi par Casino, Intermarché et Monoprix, et l'éditeur Trace One revendique une « communauté » de 500 industriels. Ce dernier a aussi reçu le soutien de Gencod EAN France. Un standard de fait sur la traçabilité des marques de distributeurs ?

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un bilan encourageant pour le Pacte sur les dates de consommation

Sécurité sanitaire

Un bilan encourageant pour le Pacte sur les dates de consommation

Dix-huit mois après le lancement du projet, Too Good To Go publie un rapport d’impact. 3000 gammes de produits sensibilisent le consommateur sur les dates de durabilité minimale (DDM). - Dix-huit mois après le[…]

Faerch et Tesco créent une boucle fermée de barquettes

Economie circulaire

Faerch et Tesco créent une boucle fermée de barquettes

Vrac, polystyrène, échantillons et réemploi au menu de la loi Climat

Economie circulaire

Vrac, polystyrène, échantillons et réemploi au menu de la loi Climat

Des caisses Ifco pour le rayon marée d’Intermarché

Economie circulaire

Des caisses Ifco pour le rayon marée d’Intermarché

Plus d'articles