Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Dossier

Tous les matériaux sont aujourd'hui concernés

Gilles Solard

Sujets relatifs :

,
 

Le recyclage monte en puissance. D'une part, parce la législation se renforce. Mais aussi parce tous les matériaux d'emballage sont aujourd'hui concernés. Ainsi, le bois n'est plus oublié comme cela a pu être le cas dans le passé. On le redécouvre même : « Cela fait quelques mois seulement que nous avons pris conscience que nous gérions 60 000 tonnes de bois dans nos 86 centres de tri », constate Christophe Vian, responsable développement du récupérateur Sita Négoce. Cette filiale de la Lyonnaise des Eaux a été précédée dans sa démarche par Onyx qui a mis sur pied, voici un an, une filière de recyclage pour le bois avec deux principaux débouchés : valorisation énergétique en chaufferies, mais aussi recyclage par la réalisation de panneaux (le pannotage). « Il a fallu modifier le cahier des charges des pannoteurs pour qu'ils acceptent le bois de recyclage », explique Steven Lereste, responsable grands comptes d'Onyx.

La performance des autres matériaux s'améliore. Car qui dit recyclage, dit tri. Pour les déchets plastiques ménagers par exemple, celui-ci est effectué par les habitants qui mettent bouteilles et flacons en plastique vides dans une poubelle destinée aux déchets à recycler. Ces déchets sont collectés dans des camions spéciaux puis triés selon trois catégories - polyéthylène haute densité, polyéthylène téréphtalate (PET) clair et PET foncé - puis compactés en balles de un mètre cube. C'est alors à Valorplast, société chargée de la valorisation des plastiques ménagers, d'organiser le transport des balles vers les usines de régénération et de recyclage. En 2003, 140 500 tonnes d'emballages ménagers en plastique ont été recyclées.

Gisements professionnels

Sur un gisement de 1,63 million de tonnes d'emballages en plastique, 730 000 tonnes sont des déchets industriels et commerciaux (DIB), dont le taux de recyclage progresse. Ainsi, celui des emballages en polystyrène expansé est passé de 7,2 % à 19,3 % en dix ans dans un marché à forte croissance. Cela grâce à la mise en place d'une centaine de points d'apport volontaire pour détenteurs de petits gisements professionnels. Résultat : la valorisation matière est de 6 750 tonnes, alors que la valorisation énergétique n'est que de 1 800 tonnes parce que ce schéma de proximité fonctionne. Et, dans les films en plastique, sur une consommation de 240 000 tonnes de films, 87 900 tonnes sont valorisées.

Côté papier-carton, les performances sont bonnes mais peuvent être améliorées. Cette année, près de 6 millions de tonnes de journaux et magazines, d'emballages industriels et commerciaux, d'emballages ménagers en papier-carton et de papiers de bureaux ont été recyclées. C'est un peu plus de la moitié du gisement. Mais 2,5 millions de tonnes sont mises en décharge et 2,3 millions de tonnes sont incinérées. « 70 % de ces produits pourraient connaître une seconde vie en étant récupérés et recyclés », note le Groupement de papetiers utilisateurs de papiers recyclables (Revipap). L'Alliance Carton Nature (ACN) semble, elle, satisfaite de ses résultats. Elle crée d'ailleurs en 2004 le Trophée de la brique d'or qui récompensera la collectivité locale qui aura obtenu les meilleurs résultats en termes de quantité et de qualité d'emballages en carton pour liquide alimentaire.

Si la filière du recyclage fonctionne, reste à pérenniser les débouchés. Et à régler le point crucial de l'aptitude au contact alimentaire des matières premières secondaires.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Fusion dans le carton

Acquisitions

Fusion dans le carton

VPK rachète la majorité du capital de Viallon emballage et se renforce dans l’Hexagone. -   Le voile du Covid-19 commence peu à peu à se lever… Pour preuve, ce rachat dans l’industrie du carton[…]

19/05/2020 | BoissonsCarton ondulé
Ritter Sport gère les épaisseurs de ses barres de chocolat avec Schubert

Investissements

Ritter Sport gère les épaisseurs de ses barres de chocolat avec Schubert

La gourde recyclable de Gualapack arrive en Allemagne

Economie circulaire

La gourde recyclable de Gualapack arrive en Allemagne

Un couvercle réutilisable pour des yaourts

Economie circulaire

Un couvercle réutilisable pour des yaourts

Plus d'articles