Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Tetra Pak veut un monde plus vert

AJ

Sujets relatifs :

 

Fort de ses engagements et réalisations, le suédois Tetra Pak (Tetra Laval) appelle les décideurs politiques européens et les industriels de l'emballage à mettre en place des actions conjointes en faveur de la réduction des émissions de dioxyde de carbone. « L'industrie de l'emballage a un rôle clé à jouer pour faire évoluer l'activité économique vers une plus faible consommation de carbone. C'est dans ce même esprit que les décideurs politiques européens définissent le cadre adapté à une plus grande prise de responsabilités de la part des entreprises et des consommateurs. Nous avons besoin de règles ratifiées à l'international et de normes scientifiquement solides pour déterminer l'empreinte écologique d'un emballage ou d'un produit donné », a déclaré Erika Mink, directrice de l'environnement du leader mondial du conditionnement en carton de produits alimentaires, lors de la conférence « Un futur sans carbone : ouvrir des possibilités aux entreprises », proposée par l'Union européenne, en février dernier.

Messages environnementaux. Soulignant les 25 millions de tonnes d'équivalent CO2 économisées par l'industrie de l'emballage au cours des dix dernières années, Erika Mink a affirmé que « le secteur de l'emballage a le potentiel d'aller plus loin en termes de réductions du CO2, et ce grâce à une combinaison d'engagements des entreprises, d'accords volontaires et de partenariats avec les principales parties prenantes ». Par « les symboles et les messages environnementaux qu'il peut porter, l'emballage peut guider le consommateur et développer ainsi des pratiques de consommation durable sur tout le marché européen et au-delà », ajoute-t-elle. Tetra Pak s'est engagé à réduire ses émissions de CO2 entre 2005 et 2010 de 40 000 tonnes sur l'ensemble de ses activités dans le monde, soit une réduction dans l'absolu de 10%.

Matériaux renouvelables. Le groupe, partenaire de la « Sustainable Energy Europe Campaign » (campagne énergie durable pour l'Europe), soutenue par la Commission, veut aussi employer un maximum de matériaux renouvelables dans la fabrication de ses emballages. « A ce jour, environ 75% de nos emballages en carton sont constitués de fibres de bois, précise-t-il, et l'entreprise recherche des solutions pour augmenter ce pourcentage en remplaçant les matériaux non renouvelables par des matériaux renouvelables ». Il compte aussi augmenter d'un milliard par an le nombre de ses emballages recyclés, de 21 milliards par an actuellement.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Braincube ou le miracle du « big data »

Technologie

Braincube ou le miracle du « big data »

L’entreprise auvergnate prépare une nouvelle levée de fonds pour asseoir sa croissance - À Issoire (Puy-de-Dôme), Braincube a fait du « big data » son cheval de bataille. Implantée[…]

14/04/2021 | Industrie
IA : « Chez Omron, nous entrons dans l’ère du réflexe »

Entretien

IA : « Chez Omron, nous entrons dans l’ère du réflexe »

DS Smith modernise sa cartonnerie de Rouen

Investissements

DS Smith modernise sa cartonnerie de Rouen

Les sacs en kraft améliorent leur profil environnemental

Profession

Les sacs en kraft améliorent leur profil environnemental

Plus d'articles