Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

AT

Sujets relatifs :

La Commission européenne (Lire 602, 601, 600, 596 , 595, 594, 593, 590) a fixé, le 30 janvier dernier, un délai « raisonnable » et confidentiel à Tetra Laval pour qu'il se désengage du français Sidel. Ce délai serait inférieur à un an. Cette décision intervient après l'interdiction par la Commission du rachat de Sidel, prononcée le 30 octobre 2001. Tetra Laval devra également désigner un mandataire indépendant chargé de contrôler le processus de cession des 94 % de parts de Sidel. Quant au mode de cession, il est laissé au choix du groupe suédois. « Tetra Laval peut en principe choisir le mode de cession qui lui convient, notamment de vendre les actions à une tierce partie ou de les remettre sur le marché. La Commission devra examiner et approuver le scénario de cession retenu, ainsi que l'identité du ou des acquéreurs, en vue de garantir le rétablissement d'une concurrence effective sur les marchés en cause », précise la Commission. Pour mémoire, le groupe suédois vient d'engager une procédure devant le tribunal de première instance des Communautés européennes de Luxembourg.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

RPC Emballages Moirans vient de voir sa gamme de conditionnements approuvée par l'Organisation des Nations unies (ONU) pour le transport des produits dangereux. Ces derniers sont tous ceux qui présentent un risque pour la santé, la sécurité, la[…]

09/02/2009
Impress signe avec Megasa

Impress signe avec Megasa

Greiner cède ses boîtes composites

Greiner cède ses boîtes composites

Plus d'articles