Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Tekno Sam réinvente l'In Mould Labelling

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

,
L'entreprise monégasque a mis au point un nouveau procédé d'étiquetage dans le moule. L'In Mould Tubing (IMT) consiste à façonner, en amont, les étiquettes en forme de tube au moyen d'une machine spéciale. Avantages : gain de productivité et décor de petits contenants.

L'In Mould Labelling (IML), ou étiquetage dans le moule, s'est imposé dans le décor des emballages en polypropylène injecté pour une raison essentielle : la qualité du rendu de l'impression, proche de la reproduction photographique. Le procédé, qui consiste à intégrer l'étiquette à l'emballage au moment même de sa fabrication, constitue également une solution pour augmenter la résistance de la surface imprimée aux déchirures et salissures. De plus, en associant les étapes de fabrication et de décor en une seule opération, cette technologie limite les reprises et, par conséquent, les risques de contamination de l'emballage. L'IML souffre néanmoins de quelques rigidités techniques qui affectent notamment ses rendements et ses coûts. L'insertion de l'étiquette dans le moule, réalisée au moyen d'un mandrin, comporte en effet des réglages longs et compliqués et ne permet pas d'utiliser des moules de plus de quatre empreintes.

Repérage parfait

Après sept ans de recherche sur le sujet, le plasturgiste monégasque Tekno Sam est parvenu à pallier ces inconvénients. Le procédé qu'il propose, baptisé In Mould Tubing (IMT), s'attaque au principal point faible de l'IML : l'enroulement de l'étiquette sur le mandrin. L'entreprise fait l'impasse sur cette étape critique en recourant à des étiquettes tubulaires qu'elle place directement sur le noyau, à savoir sur la partie mâle du moule. De cette manière, le support se positionne à l'endroit voulu, en butant sur la base du noyau dès que l'outil se referme. L'injection de l'emballage a lieu aussitôt autour d'une étiquette parfaitement repérée. « Toutes les difficultés du process sont résolues en amont par le façonnage de l'étiquette », observe Jack Boisson-Muller, administrateur délégué de l'entreprise.

Afin d'industrialiser son procédé, Tekno Sam a conçu une machine spéciale dont le rôle est de transformer le film imprimé en manchons prédécoupés. L'équipement, qui recèle deux des trois brevets déposés par la société, découpe le film, le soude obliquement puis enroule les manchons encore accrochés à leur squelette sur une bobine.

L'IMT présente de nombreux avantages lorsqu'on le compare à l'IML traditionnel : simple et précis, le procédé est à l'origine d'un gain de productivité de près de 10 % directement imputable aux raccourcissement des temps de réglage et au nombre inférieur de rebuts ; les économies de matière première sont aussi au rendez-vous. De l'ordre de 40 % ! « Dans la mesure où le robot manipule un manchon aplati, constitué d'une double épaisseur de film, nous pouvons utiliser des matériaux beaucoup plus fins que dans l'IML », note Jack Boisson-Muller. Enfin, l'élimination du mandrin autorise l'emploi de moules multi-empreintes synonymes de coûts inférieurs et de cadences de production plus élevées, et permet, en corollaire, de décorer des contenants de petit diamètre impossibles à réaliser en IML.

L'IMT est utilisé depuis 2000 par un injecteur islandais qui fournit en pots Oska, le principal conditionneur de yaourt de l'île. « Ces deux années d'exploitation nous ont permis de valider le procédé sur le plan industriel. Il nous reste maintenant à le commercialiser à plus large échelle », explique Jack Boisson-Muller. Deux objectifs dans le collimateur de l'entreprise : le marché des pots, barquettes et autres seaux décorés avec l'IML traditionnel et celui des emballages de petit diamètre comme les tubes pour rouge à lèvres, colles et autres produits de bricolage.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Des films barrière recyclables chez Innovia Films

Des films barrière recyclables chez Innovia Films

La gamme Propafilm Strata SL a été conçue pour pouvoir être traitée dans les flux de polypropylène après utilisation. - Le spécialiste des films en polypropylène biorienté[…]

28/05/2019 | PlastiquesFilm
Ceisa Packaging optimise son impression

Ceisa Packaging optimise son impression

Coca-Cola accélère sur l’allègement

Coca-Cola accélère sur l’allègement

Sealed Air se dote d’un site Packforum européen

Sealed Air se dote d’un site Packforum européen

Plus d'articles