Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Tagsys intègre une puce RFID de petites dimensions dans l'emballage

TP

Sujets relatifs :

, ,
 

Une puce de petites dimensions reliée à une antenne noyée dans l'emballage. L'avenir de l'identification automatique par radiofréquence (RFID) passe peut être par ce nouveau concept présenté par Tagsys il y a quinze jours au RFID World de Dallas (Etats-Unis). Un concept qui porte bien son nom : The-Package-is-the-Tag. Soit l'emballage est l'étiquette (électronique). La nouveauté de cette technologie UHF, conforme à la norme Gen 2 de l'EPCglobal, réside dans le fait de se servir de l'emballage non pas pour y apposer une étiquette électronique comme c'est le cas actuellement mais à le transformer en antenne. Comment ? En y intégrant, dès la fabrication, un filament spiralé en cuivre ou en aluminium ou une encre conductrice. Tout dépend des besoins. Une antenne en cuivre permettra de lire l'étiquette à plusieurs mètres de distance. A l'inverse, une encre conductrice sera moins facile à lire mais autrement plus intéressante en termes de prix. « Nous sommes dans une démarche de customisation. Notre objectif est d'aller voir les clients très tôt, dès la phase de conception, afin de trouver les meilleures solutions », indique François Montrelay, directeur marketing de Tagsys. En ce qui concerne la puce, l'entreprise a développé une nouvelle famille de tags dite AK (Adapative Kernel ou noyau adaptable) qui mesure 12 mm de large pour 8 mm de haut. Il s'agit de la puce UHF Gen 2 la plus petite du marché. Son prix également est petit - entre 5 et 8 centimes - ce qui constitue un atout lorsque l'on sait que la RFID, technologie pourtant mûre au plan technique, a toujours peiné à se développer pour des raisons d'ordre économique. Tagsys a surmonté cet écueil en standardisant ses tags. « Ce qui coûte cher dans la production des puces, c'est de régler les machines entre deux séries », explique François Montrelay. Le matériel est programmé pour des très grosses séries de l'ordre de centaines de millions d'unités par an. Les puces seront produites en Chine. Pour l'heure, le concept a été testé avec succès sur des enveloppes, des étiquettes à bagages, des étiquettes de vêtements. Dans l'emballage, un projet est en cours de développement avec « un producteur de palettes en plastique »...

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Pernod Ricard arrête les articles promotionnels en plastique

Pernod Ricard arrête les articles promotionnels en plastique

Avec sa nouvelle stratégie RSE à l'horizon 2030, le groupe de vins et spiritueux muscle sa politique de développement durable. - C’est à la distillerie Gallienne de la maison Martell, à Javrezac,[…]

04/04/2019 | Carton onduléVerre
Pantone se pare de métal

Pantone se pare de métal

Herma démarre la production à Filderstadt

Herma démarre la production à Filderstadt

Un 2019 orangé et vivifiant

Un 2019 orangé et vivifiant

Plus d'articles