Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Sus aux emballages !

La rédaction d'Emballages Magazine

Sujets relatifs :

,
Les consommateurs sont invités à laisser "les emballages inutiles" dans les supermarchés dans le cadre de l'action "Dégage l'emballage" du 25 octobre.

A l'appel du Centre national d'information indépendante sur les déchets (Cniid) et de Greenpeace, des consommateurs sont invités à se rendre dans les supermarchés le samedi 25 octobre pour protester "contre l'invasion des emballages". Selon le communiqué des organisateurs, "une fois le passage en caisse effectué, ces éco-consommateurs laisseront sur place tous les emballages inutiles qu'ils auront accumulé en faisant leurs courses". Cette action a lieu dans le cadre de la semaine sur la réduction des déchets à la source qui a lieu du 20 au 26 octobre 2003, initiée par le réseau des Recycleries et Ressourceries. "Par cette action symbolique, nous entendons signifier notre refus du sur-emballage et du jetable, source de gaspillage et de pollution", déclare Florence Couraud, chargée de la campagne production propre au Cniid. Comme le Cniid n'y va pas par quatre chemins, le Point vert est ainsi décrit  : "le fameux Point vert, apposé sur tous les emballages, trompe le consommateur, persuadé qu'ainsi l'emballage sera recyclé. En réalité, cela signifie seulement que les industriels ont contribué de manière dérisoire (0,2 centimes/unité) au traitement de leurs emballages, dont seulement 5 millions de tonnes sont recyclés sur les 12 millions de tonnes mis chaque année sur le marché (Ademe, 2000). Le nombre d'emballages commercialisés a augmenté de 17 % entre 1994 et 2000 pour représenter aujourd'hui 50 % en volume et 30 % en poids des 27 millions de tonnes d'ordures ménagères produites chaque année par les Français". Les organisateurs de conclure : "Nous demandons donc la suppression de tous les suremballages inutiles, ainsi que la vente en emballages réutilisables permettant ainsi la réduction d'un tiers des ordures ménagères." Voilà qui est dit... Mais ce que ne donne pas le Cniid, c'est la définition d'un emballage inutile. Et s'il est inutile, pourquoi le consommateur a-t-il choisi un produit avec un tel emballage ?

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Des sachets compostables pour Twinings

Economie circulaire

Des sachets compostables pour Twinings

La marque de thé fondée en 1706 passe à un Natureflex métallisé. Les matériaux compostables d'Innovia Films continuent de faire des adeptes. C'est maintenant au tour de Twinings de choisir un NatureFlex NM métallisé pour le conditionnement de[…]

12/02/2009 | Environnement
Nomacorc et TerraCycle partenaires

Economie circulaire

Nomacorc et TerraCycle partenaires

Les éco-gestes selon Tetra Pak et Carrefour

Economie circulaire

Les éco-gestes selon Tetra Pak et Carrefour

Les films agricoles usagés seront recyclés

Economie circulaire

Les films agricoles usagés seront recyclés

Plus d'articles