Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Supratec lance un procédé de décor en relief par jets de colle

TP

Sujets relatifs :

 

Le hasard fait bien les choses ! « C'est en discutant avec l'un de nos clients que nous avons eu l'idée d'utiliser de la colle pour décorer les emballages », explique Christophe Brunel, responsable de la cellule colles et lubrifiants du groupe Supratec. Etablie à Bondoufle (Essonne), cette entreprise spécialisée dans l'importation et le négoce de produits techniques aime se définir comme un « stockeur d'idées et un distributeur de solutions ». Elle réalise 30 millions d'euros de chiffre d'affaires avec 110 personnes. Son activité, répartie autour de dix pôles de spécialisation, va des canaux chauds pour la plasturgie, à la visserie, aux composants pour l'aéronautique, à l'usinage des circuits imprimés. « J'ai démarré l'activité colles et lubrifiants il y a huit ans dans un petit bureau avec une documentation en allemand », se rappelle Christophe Brunel. En forte progression, cette cellule participe désormais à hauteur de 15 % du chiffre d'affaires total. Supratec fournit des colles epoxys et acrylates pour l'industrie des cartes à puces, l'automobile et l'emballage cosmétique qui recourt à ses services pour l'assemblage de capuchons, frettes et d'autres éléments de décor. Et c'est justement en côtoyant les professionnels de l'emballage que Supratec a pensé employer la colle non pas pour assembler les pièces mais pour les embellir. Ainsi, en partenariat avec son fournisseur allemand Delo, l'entreprise développe une valve spéciale, le Delo-Dot pour projeter des points de colle à distance sur les emballages. Montée sur un pistolet alimenté à l'air comprimé, la valve débite jusqu'à 250 gouttes de colle à la seconde. A l'aide d'un automate programmable, l'utilisateur module la quantité de colle employée afin de varier le diamètre des gouttes. Un simple passage sous lampe UV permet ensuite de figer définitivement l'adhésif sur la surface traitée. A l'oeil comme au toucher, les résultats sont surprenants : effets dépoli et antidérapant, création de logos, dessins ou lignes droites. Supratec estime que son procédé présente un potentiel pour l'emballage dans la cosmétique, la parfumerie, les spiritueux. Et, parfois difficile à réaliser, l'inscription de caractères en braille sur les conditionnements pourrait constituer un autre débouché fort intéressant.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Stoelzle Glass investit dans son premier site américain

Acquisitions

Stoelzle Glass investit dans son premier site américain

Le groupe verrier autrichien a annoncé l’acquisition de la verrerie de Monaca (Pennsylvanie) auprès d’Anchor Hocking Glass. Avec cette opération, Stoelzle s’installe pour la première fois aux[…]

05/03/2021 | Hygiène-BeautéVerre
Superga Beauty s’installe en Inde à travers une filiale

Stratégie

Superga Beauty s’installe en Inde à travers une filiale

À travers Pacificglas, Verescence s’installe en Asie

Acquisitions

À travers Pacificglas, Verescence s’installe en Asie

Les résultats consolidés de PSB industries en chute de 25 %

Résultats

Les résultats consolidés de PSB industries en chute de 25 %

Plus d'articles