Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Sud Régal fait face à sa croissance

Sujets relatifs :

 

Avec deux sites de production de crème glacée, l'un à Lezoux (Puy-de-Dôme) et l'autre à Lézignan (Aude), Sud Régal, dirigé par Sylvie et Claude Barral, aura multiplié son chiffre d'affaires par 50 en moins de 20 ans. « Une croissance d'activité qui nous a obligés à revoir l'organisation de nos unités de fabrication et de notre logistique pour faire face à un volume de production qui atteint aujourd'hui 4 360 000 litres », explique Claude Marchand, le responsable technique de Sud Régal. Ce sera d'abord la mise en place en 2000 d'une plate-forme de stockage en froid négatif (-25°C). Une unité tampon, destinée à éviter toutes ruptures de stock, que Sud Régal a financée en collaboration avec les sociétés Olano et Sofidis de Narbonne (Aude). « Cette plate-forme de 1 500 m2 nous permet désormais de stocker un millier de palettes en atmosphère réfrigérée. C'est un relais proche de l'A9 à partir duquel nos transporteurs peuvent s'approvisionner plus rapidement », poursuit Claude Marchand. Autre objectif visé, la mise en place de nouveaux ateliers de production à Lézignan.

Neige carbonique. « Cette refonte nous a permis de libérer les chambres froides implantées sur notre site dans l'Aude et de récupérer 350 m2 de surface que nous occupons en atelier depuis début octobre. Une unité qui traite environ un tiers des volumes annuels pour une production entièrement artisanale : de la fabrication au conditionnement tout est fait à la main », commente le responsable de production. Lézignan, dont les capacités de stockage sont de l'ordre de 2 250 palettes, prépare en effet l'offre haut de gamme de Sud Régal, des glaces, sorbets ou pâtisseries commercialisés en restauration traditionnelle et dans un circuit de revendeurs spécialisés (traiteurs, épiceries fines). « Des produits que nous livrons en Chronopost et qui nécessitent un conditionnement spécifique pour garantir le moins de risques de détérioration durant le transport. Toutes nos livraisons sont assurées à l'aide de caisses standards de 50 litres que nous remplissons de neige carbonique pour que la conservation des cartons soit effective durant 48 heures. Les bacs glaciers sont ensuite conditionnés par deux dans des cartons hermétiques qui disposent d'un couvercle hautement résistant aux chocs. La seule condition pour être sûr que le dessert qui est livré aura été conservé à la bonne température et présentera un aspect visuel irréprochable », termine Claude Marchand.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Siemens et Coca-Cola partenaires en Chine

Investissements

Siemens et Coca-Cola partenaires en Chine

L'entreprise allemande est chargée de numériser dix-huit usines d’embouteillage de la marque américaine dans l’empire du Milieu. -   L’industrie 4.0 passe par la collecte, la gestion et[…]

Pregis muscle la production de machines et sachets pour l'e-commerce

Investissements

Pregis muscle la production de machines et sachets pour l'e-commerce

Sonoco ne conditionnera plus à façon en Europe

Acquisitions

Sonoco ne conditionnera plus à façon en Europe

Un nouveau patron pour CCEP France

Carnet

Un nouveau patron pour CCEP France

Plus d'articles