Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Sopardis porté par les caisses-outres

COR

Sujets relatifs :

,
 

Implanté à Cenon (Gironde), Sopardis remporte « un succès détonnant » avec ses caisses-outres, dans un contexte de crise dans la viticulture. Sopardis commercialise des vins d'appellation, conditionnés au château en caisses-outres. Si la grande distribution a largement adopté ce conditionnement, Sophie et Jean-Yves Lafage, les dirigeants et négociants en vins, « passaient pour des extra-terrestres » lorsqu'en 2002, ils ont souhaité développer pour le vin « ces caisses en carton qui contiennent le vin dans des poches en plastique ».

Premiers vins. Si Sopardis traite aujourd'hui en majorité « des deuxièmes vins », les demandes « en premiers vins » affluent. Quelque 9 000 hectolitres ont été commercialisés en 2004. Environ 50 % du chiffre d'affaires de 1,9 million d'euros est effectué avec la grande distribution pour laquelle la société a développé une « bibliothèque » de caisses-outres. D'une hauteur de deux mètres, cette « bibliothèque » comprend 16 cases correspondant à des appellations et résout le problème de présentation des formats de 3 et 10 litres qui prennent de la place en rayon. Sopardis attend le retour des premiers tests pour envisager une diffusion plus large.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Nicolas réintroduit la consigne

Nicolas réintroduit la consigne

46 boutiques parisiennes du caviste peuvent récupérer les 20 000 bouteilles d'un côtes-du-rhône villages. - Depuis le 29 octobre, la consigne fait son retour chez 46 cavistes Nicolas parisiens.[…]

30/10/2018 | VerreDistribution
Albis prend la carte QCP

Albis prend la carte QCP

Color Foods lance le bar à vrac

Color Foods lance le bar à vrac

L’Europe recommande l’interdiction du double standard

L’Europe recommande l’interdiction du double standard

Plus d'articles