Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

SmurfitStone pourrait se déclarer en faillite dans les prochains jours

HS avec AFP

Spécialiste de l'emballage en carton ondulé, l'américain Smurfit-Stone (SSCC), établi à Creve Coeur (Missouri) et Chicago (Illinois), a indiqué à ses créanciers, selon le Wall Street Journal (WSJ) du 15 janvier, qu'il pourrait être amené à se déclarer en faillite, en raison de la baisse de ses ventes et du manque de liquidités. Alors que l'entreprise est confrontée cette semaine à une échéance de 7,3 millions de dollars d'intérêts, « il n'est pas certain qu'elle puisse en assurer le paiement », explique le quotidien économique, citant des sources anonymes « proches du dossier ». Selon le WSJ, pour un chiffre de ventes annuel de 7,5 milliards environ, l'endettement du groupe s'élève à 3,5 milliards de dollars, dont 316 millions doivent être remboursés cette année. Le groupe s'efforce de trouver quelque 750 millions de dollars, précise le journal, qui souligne que ce montant autoriserait l'entreprise à conserver le contrôle de ses opérations lors de la procédure de mise en faillite. Le groupe pourrait donc se placer, d'ici la fin du mois, sous le régime du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites afin de se protéger de ses créanciers - parmi lesquels Deutsche Bank et JP Morgan - une fois qu'il se sera assuré d'un nouveau financement, ajoute le Wall Street Journal, qui estime que le cartonnier a encore une chance d'éviter la liquidation. Smurfit-Stone est fortement touché par la baisse des ventes de biens de consommation, les cartons qu'il produit étant utilisés pour l'emballage et le transport d'une multitude de produits, depuis les équipements informatiques et le mobilier jusqu'aux pizzas. Sa production avait déjà été réduite de 15 % au quatrième trimestre 2008. Interrogée par le WSJ, une porte-parole de l'entreprise, qui compte 20 000 employés et 150 usines dans le monde, a refusé de commenter l'information. Mais l'européen SmurfitKappa Group (SKG) a tenu, de son côté, à rappeler que Jefferson Smurfit Group (JSG) avait vendu sa participation de 29,5 % dans SmurfitStone en 2002 : « les deux entreprises sont totallement indépendantes l'une de l'autre », fait savoir SKG

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Impress signe avec Megasa

Impress signe avec Megasa

Le groupe d'emballage métallique Impress annonce la signature d'un accord pour le rachat de Megasa, un fabricant espagnol de conserves en acier pour les marchés du poisson (thon, sardine) et des fruits de la mer. « Soumise aux conditions[…]

09/02/2009 | Ardagh
Greiner cède ses boîtes composites

Greiner cède ses boîtes composites

Rohm and Haas réduit la voilure

Rohm and Haas réduit la voilure

RPC Moirans approuvé par l'ONU

RPC Moirans approuvé par l'ONU

Plus d'articles