Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Sig lance sa bouteille barrière avec Plasmax

TP

Sujets relatifs :

,
 

Al'instar de ses principaux concurrents, Sig Corpoplast, filiale du groupe suisse éponyme, veut disposer de ses propres technologies barrière pour bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET). Baptisé Plasma Impulse Chemical Vapour Deposition (Picvd), le nouveau procédé du suisse consiste à déposer une fine couche de silice (SiOx) sur la paroi interne de la bouteille par explosion de plasma froid pulsé. Il a été développé avec un partenaire allemand, Schott Hicotec, qui utilise depuis plus de 15 ans le Picvd dans le traitement de surface de verre et plastique. La technologie a donné naissance à une machine spéciale baptisée Plasmax. Grâce à son fonctionnement rotatif, elle sera capable de traiter 10 000 bouteilles de 1 litre par heure. Le traitement plasma est effectué en position « neck-down », c'est-à-dire avec le col de la bouteille vers le bas ce qui permet d'exclure toute contamination par des particules libres. La machine sera reliée à une souffleuse Blomax utilisée en amont de la ligne pour le soufflage des préformes. « Nous sommes en train de tester le procédé chez un important conditionneur de boissons carbonatées et de jus de fruits de langue germanique », explique Carsten Lurz, responsable du projet chez Sig Corpoplast, sans en dire plus. La validation définitive devrait intervenir au cours de l'été prochain. Et, si tout se passe comme prévu, les premières machines seront disponibles sur le marché en septembre 2003. L'entreprise allemande rattrape ainsi son retard vis-à-vis des technologies concurrentes que sont les procédés Actis de Sidel, BestPet de Krones ou encore GlasSkin de Tetra Pak. Avec, à la clé, le lucratif marché de la bière et des boissons sensibles à l'oxygène...

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Une nouvelle Gallus chez Jacquelin

Une nouvelle Gallus chez Jacquelin

Le fabricant d’étiquettes a investi dans une RCS 430 dotée d’un groupe pour la dorure galbée. - Entre Jacquelin et Gallus, c’est une affaire qui marche ! L’imprimeur d’étiquettes[…]

14/11/2018 | InvestissementImpression
O-I acquiert près de la moitié d’Empresas Comegua

O-I acquiert près de la moitié d’Empresas Comegua

CCEP France investit à Socx

CCEP France investit à Socx

ATT sérialise les bouteilles de vin

ATT sérialise les bouteilles de vin

Plus d'articles